GOLD  $US/OZ $ NYSE:OR  $ TSX:OR    $      

Osisko souligne les réalisations de l’année 2019


MONTRÉAL, 08 janv. 2020 (GLOBE NEWSWIRE) — Redevances Aurifères Osisko Ltée (« Osisko » ou la « Société ») (TSX et NYSE : OR) tient à souligner quelques-unes des réalisations récentes de la Société qui ajouteront de la valeur significative pour ses actionnaires. En 2019, Osisko a annoncé un total de huit (8) transactions de redevances et de flux de métaux évaluées à plus de 245 millions de dollars, classant la Société parmi les plus actives du secteur des redevances et flux de métaux.

  • Flux argentifère Horne 5 : le 27 février, Osisko a complété un flux argentifère avec Ressources Falco Ltée (« Falco ») allant jusqu’à 100 % de l’argent qui sera produit du projet Horne 5 situé au Québec, Canada. Les paiements à être effectués par Osisko en vertu de l’entente de flux sont basés sur l’atteinte d’étapes importantes liées à l’avancement du projet. Une fois en production, le flux argentifère Horne 5 pourrait potentiellement livrer approximativement 30 000 onces d’équivalent d’or annuellement à Osisko, le classant en deuxième position derrière la redevance Canadian Malartic dans le portefeuille de redevances et de flux de métaux d’Osisko. La création du flux argentifère Horne 5 en 2019 a permis de saisir une rare opportunité d’acquérir un flux important couvrant la durée de vie de la mine, dans une juridiction minière de premier plan, sans clauses de rachat, seuils de production ou limites de production. Au cours de l’année 2020, Falco devrait continuer de faire progresser son projet via le processus d’obtention de permis tout en maintenant un dialogue positif avec certaines parties prenantes clés, incluant le gouvernement du Québec.
  • Rachat d’actions : le 25 juin, Osisko a annoncé un rachat de 12 385 717 actions ordinaires d’Osisko d’une filiale en copropriété de certains fonds d’investissement gérés par Orion Resource Partners (« Orion ») représentant une valeur totale de 174,6 millions de dollars. Le paiement d’Osisko à Orion comportait une portion en espèces et le transfert direct de certaines autres participations en actions détenues par Osisko. Dans le cadre d’une transaction simultanée, Osisko a également accepté de vendre certaines autres participations en actions qu’elle détenait à des entités distinctes gérées par Orion, en retour de paiements en espèces. La transaction de rachat d’actions était une solution intéressante qui a permis à la Société d’aider Orion à diminuer son pourcentage de participation pour le bénéfice de tous les autres actionnaires, tout en permettant à Osisko de profiter d’une opportunité de sortie pour certaines de ses participations en actions.
  • Entente d’investissement avec Sable Resources : le 29 août, Osisko et Sable Resources Ltd. (« Sable ») ont conclu un investissement stratégique par lequel Osisko a accepté de supporter les activités d’exploration de Sable sur une période de quatre ans en échange d’une redevance en rendement net de fonderie (« NSR ») allant jusqu’à 2 % et s’appliquant à toutes les propriétés de Sable au cours de cette période. En soutenant l’excellente équipe de géoscientifiques de Sable, l’investissement stratégique dans Sable a fourni à Osisko une exposition à une redevance sur (entre autres) plus de 440 000 hectares au nord du Mexique et sur plus de 58 000 hectares dans la province de San Juan en Argentine. L’investissement d’Osisko dans Sable incluait également un droit de premier refus (« DPR ») sur toutes les transactions futures de redevances et flux de métaux concluent par Sable. Au premier trimestre de 2020, Sable prévoit effectuer du forage sur son projet Vinata détenu à 100 % et situé au Mexique. Sable a également reçu les permis pour forer six cibles sur son projet Don Julio situé en Argentine, ainsi que les permis environnementaux et communautaires pour son projet Scorpius situé à proximité d’Ayacucho au Pérou, lesquels permettront à la société de tester systématiquement toutes les cibles prioritaires au cours de l’année.
  • Amélioration du flux Mantos Blancos : le 3 septembre, Osisko Bermuda Limited (« OBL »), une filiale en propriété exclusive de la Société, a annoncé une entente avec Mantos Copper S.A. (« Mantos Copper ») visant à améliorer son flux argentifère existant sur la mine de cuivre Mantos Blancos située au Chili. La transaction de modification du flux faisait partie d’un plan de financement global qui permettra à Mantos Copper de procéder à l’expansion de l’usine de concentration de sulfure du projet. Les bénéfices pour Osisko incluent (i) une exposition additionnelle à un actif à longue durée de vie doté d’un potentiel d’accroissement de production et de durée de vie de la mine; (ii) une augmentation immédiate des marges monétaires par once et des flux de trésorerie annuels issus du flux; et (iii) une augmentation de la valeur du flux argentifère existant d’OBL sur Mantos Blancos. Durant l’année 2020, Mantos Copper prévoit continuer de faire progresser l’expansion de Mantos Blancos avec une finalisation prévue des travaux en milieu d’année 2021.
  • Acquisition de Barkerville : le 21 novembre, Osisko a accepté d’acquérir 100 % de Barkerville Gold Mines Ltd., société détentrice du projet aurifère Cariboo situé au centre de la Colombie-Britannique, Canada. L’ajout du projet aurifère Cariboo au portefeuille d’Osisko ajoute un actif potentiellement de calibre mondial situé dans un ancien camp minier au Canada, détenant des ressources minérales de grande qualité, un fort potentiel en exploration, et d’importantes infrastructures minières et de gestion des résidus déjà en place. En 2020, l’un des objectifs principaux d’Osisko sera d’obtenir du financement de tiers pour le projet Cariboo, tout en utilisant l’expertise de la Société en exploration, en obtention de permis, en développement minier et en financement afin de poursuivre le progrès du projet et d’ajouter de la valeur.
  • Redevance NSR Bralorne : le 21 novembre, Osisko a conclu une entente d’investissement par laquelle elle a acquis une redevance de 1,2 % NSR de Talisker Resources Ltd. (« Talisker ») sur le projet aurifère historique Bralorne situé au sud-ouest de la Colombie-Britannique, Canada. L’investissement d’Osisko dans Talisker incluait aussi un DPR sur les rachats de redevances et sur les financements de redevances et de flux liés à la position de terrain de Talisker de plus de 226 000 hectares en Colombie-Britannique. En 2020, Talisker prévoit effectuer des forages de confirmation et des travaux d’exploration sur Bralorne tout en développant de nouvelles cibles sur la propriété Spences Bridge.
  • Redevance Pine Point : le 3 décembre, Osisko et Métaux Osisko ont annoncé une entente en vertu de laquelle Osisko a accepté d’acquérir une redevance de 1,5 % NSR sur le projet Pine Point de Métaux Osisko situé aux Territoires du Nord-Ouest, au Canada. Pine Point est un actif en développement de zinc-plomb envisageant une exploitation à ciel ouvert, situé dans un ancien camp minier et détenant des ressources minérales présumées de 52,4 millions de tonnes à une teneur de 4,64 % de zinc et 1,83 % de plomb (6,47 % Éq.Zn), ce qui en fait le plus important camp de zinc selon un modèle de fosse au Canada. En 2020, Métaux Osisko devrait poursuivre les études sur son projet, l’exploration et les travaux d’engagement communautaire à Pine Point.
  • Redevance Santana : le 6 décembre, Osisko et Minera Alamos Inc. (« Minera Alamos ») ont annoncé une transaction de redevance qui a entièrement financé le projet Santana détenant tous les permis nécessaires à la production. Santana, situé dans l’État de Sonora, Mexique, est un projet aurifère simple de lixiviation en tas nécessitant une très faible exigence en capital et qui pourrait entrer en production dans des délais courts d’approximativement huit mois. Une fois en production, Santana pourrait fournir à Osisko entre 1 000 et 2 000 onces d’équivalent d’or par année avec un potentiel d’accroissement lié à l’exploration. Minera Alamos doit démarrer la construction du projet Santana au cours de la première moitié de 2020.
  • Capital retourné aux actionnaires : en date d’aujourd’hui, en plus des réalisations susmentionnées, Osisko a retourné approximativement 336 millions de dollars aux actionnaires sous forme de dividendes et de rachats d’actions depuis le début de ses activités en 2014. En 2019 seulement, Osisko a distribué approximativement 30 millions de dollars en dividendes et plus de 184 millions de dollars via les rachats d’actions.

Personne qualifiée

Le contenu scientifique et technique du présent communiqué a été révisé et approuvé par Guy Desharnais, Ph.D., géo., directeur, évaluations ressources minières chez Redevances Aurifères Osisko Ltée, et « personne qualifiée » en vertu du Règlement 43-101 sur l’information concernant les projets miniers (le « Règlement 43-101 »).

À propos de Redevances Aurifères Osisko Ltée

Redevances Aurifères Osisko Ltée est une société de redevances intermédiaire de métaux précieux qui détient un portefeuille concentré en Amérique du Nord de plus de 135 redevances, flux de métaux et conventions d’achat de la production de métaux précieux. Le portefeuille d’Osisko s’appuie sur sa redevance de 5 % NSR sur la mine Canadian Malartic, laquelle est la plus importante mine aurifère au Canada. Osisko détient également un portefeuille de participations dans des sociétés de ressources publiques, incluant des participations de 15,9 % dans Minière Osisko Inc., de 17,9 % dans Métaux Osisko et de 19,9 % dans Ressources Falco Ltée.

Osisko est une société constituée sous le régime des lois de la province de Québec, son siège social étant situé au 1100, avenue des Canadiens-de-Montréal, bureau 300, Montréal (Québec) H3B 2S2.

 
Pour de plus amples informations, veuillez contacter Redevances Aurifères Osisko Ltée :
 
Sandeep Singh
Président
Tél. (514) 940-0670
ssingh@osiskogr.com 

Mise en garde concernant les renseignements prospectifs

Certains énoncés contenus dans le présent communiqué peuvent être considérés comme des « énoncés prospectifs » au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables du Canada et des États-Unis. Compte tenu de leur nature, ces énoncés prospectifs obligent Osisko à poser certaines hypothèses et comportent nécessairement des risques connus et inconnus ainsi que des incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus ou attendus. Les énoncés prospectifs ne comportent aucune garantie de performance. Dans ce communiqué de presse, ces énoncés prospectifs peuvent notamment comprendre, mais sans s’y limiter, la capacité d’Osisko de réaliser le plein potentiel de ses investissements avec Falco, Sable, Mantos Copper, Talisker, Métaux Osisko et Minera, et de sa transaction avec Barkerville Gold Mines Ltd., et la capacité de Falco, Sable, Mantos Copper, Talisker, Métaux Osisko et Minera de mener à bien les activités prévues et envisagées en 2020, et tel qu’applicable, par la suite, la capacité d’Osisko d’obtenir du financement de tiers pour le projet Cariboo tout en progressant simultanément et en ajoutant de la valeur à ce projet. Des mots tels que « peut », « serait de nature à », « sera », « serait », « pourrait », « s’attend à », « croit », « prévoit », « anticipe », « à l’intention de », « évalue », « estime », « continue », ou leur forme négative ou toute autre terminologie semblable, ainsi que les termes habituellement utilisés au futur et au conditionnel, identifient des énoncés prospectifs. L’information contenue dans les énoncés prospectifs est fondée sur des hypothèses importantes ayant permis de tirer une conclusion ou d’effectuer une prévision ou une projection, incluant les perceptions de la direction des tendances historiques, des conditions actuelles et de l’évolution future prévue ainsi que d’autres facteurs considérés comme appropriés dans les circonstances. Osisko considère que ses hypothèses sont raisonnables compte tenu de l’information disponible, mais elle avertit le lecteur que ses hypothèses à l’égard d’événements futurs dont plusieurs échappent à son contrôle, pourraient se révéler inexactes puisqu’elles sont soumises à des risques et à des incertitudes qui touchent Osisko et ses activités; ces risques et incertitudes incluent, entre autres, les risques liés à la capacité des activités d’exploration menées par les opérateurs des propriétés de prédire avec précision la minéralisation; les erreurs dans les modèles géologiques des opérateurs; la capacité des opérateurs de compléter les activités d’exploration futures, incluant le forage, l’absence d’intérêt de tierces parties à financer le projet Cariboo.

Pour plus de détails au sujet de ces facteurs et hypothèses ainsi que des autres facteurs et hypothèses qui sous-tendent les énoncés prospectifs présentés dans le présent communiqué, se reporter à la rubrique « Facteurs de risque » de la dernière notice annuelle d’Osisko, déposée auprès des commissions en valeurs mobilières canadiennes et disponible en version électronique sous le profil de l’émetteur d’Osisko dans SEDAR (www.sedar.com), et déposée auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis et disponible en version électronique sous le profil de l’émetteur d’Osisko dans EDGAR (www.sec.gov). L’information prospective présentée dans le présent communiqué reflète les attentes d’Osisko au moment de l’émission du présent communiqué et pourrait changer après cette date. Osisko décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser tout énoncé prospectif, que ce soit à la suite de la réception de nouveaux renseignements, de la survenance d’événements futurs ou autrement, à l’exception de ce qui est exigé par la loi.

 




Back to all news