GOLD  $US/OZ $ NYSE:OR  $ TSX:OR    $

Osisko publie ses résultats pour l’exercice 2019 et fournit ses perspectives pour 2020

 

Record annuel des flux de trésorerie générés par les activités d’exploitation de 91,6 millions de dollars

MONTRÉAL, 19 févr. 2020 (GLOBE NEWSWIRE) — Redevances Aurifères Osisko Ltée (la « Société » ou « Osisko ») (TSX et NYSE : OR) annonce aujourd’hui ses résultats financiers consolidés pour le quatrième trimestre et l’exercice terminé le 31 décembre 2019, et fournit ses perspectives pour 2020.

Faits saillants

  • Flux de trésorerie générés par les activités d’exploitation de 17,2 millions de dollars pour le quatrième trimestre de 2019, pour un record de 91,6 millions de dollars pour l’année 2019, représentant une augmentation de 11 % comparativement à l’année 2018;
  • Produits records provenant des redevances et des flux de 38,9 millions de dollars pour le quatrième trimestre de 2019, pour un record de 140,1 millions de dollars pour l’années 2019, comparativement à 127,6 millions de dollars pour l’année 2018;
  • 20 479 onces d’équivalent d’or1 gagnées au quatrième trimestre de 2019, pour un total de 78 006 onces d’équivalent d’or pour l’année 2019, atteignant ainsi les perspectives révisées de la Société, comparativement à 80 553 pour l’année 2018, tenant compte de la vente de l’entente d’écoulement d’or Brucejack en septembre 2019 et de la faiblesse du prix des diamants pour la mine Renard;
  • 108,2 millions de dollars en trésorerie et un montant disponible pouvant atteindre 480 millions de dollars sur la facilité de crédit renouvelable, au 31 décembre 2019;
  • Charges de dépréciation hors trésorerie encourues au quatrième trimestre de 2019 sur des flux et des ententes d’écoulement de 93,9 millions de dollars (86,7 millions de dollars, déduction faite des impôts sur les bénéfices), de 50,0 millions de dollars sur le projet de zinc Coulon (37,6 millions de dollars, déduction faite des impôts sur les bénéfices) et d’autres charges de dépréciation de 4,7 millions de dollars sur d’autres actifs;
  • Perte nette de 155,2 millions de dollars pour le quatrième trimestre de 2019, 1,04 $ par action de base (113,9 millions de dollars au quatrième trimestre de 2018, 0,73 $ par action de base) pour une perte nette de 234,2 millions de dollars pour l’année 2019, 1,55 $ par action de base (105,6 millions de dollars pour l’année 2018, 0,67 $ par action de base);
  • Bénéfice ajusté2 de 10,3 millions de dollars, 0,07 $ par action de base2, pour le quatrième trimestre de 2019 et 41,9 millions de dollars pour l’année 2019, 0,28 $ par action de base, comparativement à 13 millions de dollars, 0,08 $ par action de base au quatrième trimestre de 2018 et 31,4 millions de dollars pour l’année 2018, 0,20 $ par action de base;
  • Marge monétaire3 générée de 90 % en 2019 sur les droits de redevances et de flux de métaux, générant 126,4 millions de dollars en flux de trésorerie d’exploitation, en plus d’une marge monétaire de 3,3 millions de dollars sur les ententes d’écoulement;
  • Clôture de l’acquisition de Barkerville Gold Mines Ltd. (« Barkerville »), société détentrice du projet aurifère Cariboo, et création de l’entité North Spirit Discovery Group;
  • Réalisation d’une transaction d’offre d’achat sans comptant pour Stornoway Diamond Corporation (« Stornoway »), de concert avec d’autres créanciers garantis, permettant à Osisko de maintenir son flux diamantifère de 9,6 % sur la mine Renard. Osisko est devenue actionnaire à hauteur de 35,1 % de la société détenant aujourd’hui la mine diamantifère Renard, laquelle continuera d’opérer normalement;
  • Le Partenariat Canadian Malartic a annoncé l’augmentation des ressources minérales souterraines à Canadian Malartic en publiant une estimation des ressources minérales présumées sur la zone East Gouldie, découverte en fin d’année 2018. Osisko détient une redevance en rendement net de fonderie (« NSR ») de 5 % sur East Gouldie, une redevance de 3 % NSR sur Odyssey Nord et East Malartic, et une redevance de 5 % NSR sur Odyssey Sud; et
  • Déclaration d’un dividende trimestriel de 0,05 $ par action ordinaire payé le 15 janvier 2020 aux actionnaires inscrits aux registres à la fermeture des bureaux le 31 décembre 2019.

Performance récente

Sean Roosen, président du conseil d’administration et chef de la direction, commentant les activités du quatrième trimestre de 2019 : « Nos affaires liées aux redevances et flux de métaux demeurent solides, comme le démontre le record des flux de trésorerie générés par les activités d’exploitation de 91,6 millions de dollars pour l’année 2019. Nous entamons l’année 2020 en saluant l’ajout d’une redevance en production issue de la mine Eagle, nouvellement entrée en production et opérée par Victoria Gold Corp. L’ajout du projet aurifère Cariboo à notre portefeuille fournit un actif potentiellement de calibre mondial situé au Canada dans un site ayant historiquement connu des activités minières et doté d’infrastructures existantes importantes. Notre objectif est de créer une importante valeur à Cariboo au sein du North Spirit Discovery Group. »

Dépréciations d’actifs

Les charges de dépréciation hors trésorerie au quatrième trimestre de 2019 sur des flux et des ententes d’écoulement de 93,9 millions de dollars (86,7 millions de dollars, déduction faite des impôts sur les bénéfices) incluaient 66,7 millions sur le flux aurifère/argentifère et l’entente d’écoulement Amulsar (Lydian International Ltd. a demandé une protection en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies en décembre 2019) et 27,2 millions de dollars (20,0 millions de dollars, déduction faite des impôts sur les bénéfices) sur la redevance Éléonore (Newmont Corporation a publié une diminution des réserves et ressources minérales d’approximativement 50 % en février 2020). De plus, la Société a encouru une charge de dépréciation hors trésorerie de 50,0 millions de dollars sur le projet de zinc Coulon (37,6 millions de dollars, déduction faite des impôts sur les bénéfices) (la Société a décidé de ne pas poursuivre le développement du projet à court terme).

Nomination au conseil d’administration

Osisko a le plaisir d’annoncer la nomination de M. Murray John à son conseil d’administration. M. John siège actuellement comme administrateur de O3 Mining Inc. et a été administrateur de Minière Osisko inc. du mois d’aout 2015 à juin 2018. Avant sa retraite en décembre 2015, M. John a occupé les postes de président et chef de la direction de Dundee Resources Limited, une société d’investissement privée axée sur le secteur des ressources, et de directeur général et gestionnaire de portefeuille chez Goodman & Company, Investment Counsel Inc. M. John a également occupé le poste de président et chef de la direction de Corona Gold Corporation et de Ryan Gold Corporation jusqu’en 2015. Il a été impliqué dans l’industrie des investissements en ressources depuis 1992 et a travaillé comme banquier d’affaires, analyste minier côté achats, analyste minier côté ventes et gestionnaire de portefeuille. M. John a obtenu un diplôme de la Camborne School of Mines en 1980. Il a également obtenu une maîtrise en administration des affaires de l’Université de Toronto en 1992. Sean Roosen commentant : « Nous sommes heureux d’accueillir Murray au sein du conseil d’administration et sommes enthousiastes à l’idée de bénéficier de sa vaste expérience du secteur des ressources à l’échelle mondiale. »

Perspectives

Les perspectives d’Osisko quant aux droits de redevances, de flux et d’ententes d’écoulement de métaux précieux pour 2020 reposent sur les prévisions publiques disponibles, en particulier les prévisions pour la mine Canadian Malartic publiées par Yamana Gold Inc. et Agnico Eagle Mines Limited, et celles pour la mine Éléonore publiées par Newmont Corporation. Lorsque les prévisions publiques sur des propriétés ne sont pas disponibles, Osisko obtient des prévisions internes de la part des exploitants, ce qui est le cas pour la mine Renard et la mine Mantos Blancos, ou se base sur les meilleures estimations de la direction.

Les estimations du nombre d’onces d’équivalent d’or et de la marge monétaire par type de droit pour 2020 sont les suivants :

  Bas   Haut   Marge monétaire
  (onces d’équivalent d’or)   (onces d’équivalent d’or)   (%)
Droits de redevances 57 500 61 700 100
Droits de flux 23 800 25 500 68
Droits d’ententes d’écoulement 700 800 3
82 000 88 000 90*
*Excluant les ententes d’écoulement

Pour nos perspectives 2020, les redevances en argent (Ag), en diamants et en espèces ont été converties en onces d’équivalent d’or à partir d’un prix des matières premières de 1 450 $ US par once d’or, de 17,00 $ US par once d’argent et de 70 $ US par carat pour les diamants de la mine Renard (prix de vente moyen) et d’un taux de change ($ US/$ CA) de 1,30.

Conférence téléphonique portant sur les résultats du quatrième trimestre et de l’année 2019

Osisko tiendra une conférence téléphonique jeudi le 20 février 2020 à 10h00 HNE afin de présenter et de discuter des résultats du quatrième trimestre et de l’année 2019, et des perspectives pour 2020.

Les personnes intéressées à participer à la conférence téléphonique sont priées de composer le 1 (617) 826-1698 (appels internationaux), ou le 1 (877) 648-7976 (sans frais en Amérique du Nord). Un téléphoniste redirigera les participants à la conférence téléphonique.

Il sera possible d’écouter l’enregistrement de la conférence à partir du 20 février 2020 à 13h00 HNE jusqu’à 23h59 HNE le 28 février 2020 en composant le 1 (855) 859-2056 (sans frais en Amérique du Nord) ou le 1 (404) 537-3406, puis le code d’accès 1189268. L’enregistrement sera également disponible sur notre site web au www.osiskogr.com.

À propos de Redevances Aurifères Osisko Ltée

Redevances Aurifères Osisko Ltée est une société de redevances intermédiaire de métaux précieux axée sur les Amériques qui a débuté ses activités en juin 2014. Osisko détient un portefeuille de plus de 135 redevances, flux de métaux et conventions d’achat de la production de métaux précieux. Le portefeuille d’Osisko s’appuie sur son actif clé, une redevance de 5 % NSR sur la mine Canadian Malartic, laquelle est la plus importante mine aurifère au Canada. Osisko détient également le projet aurifère Cariboo au Canada et un portefeuille de participations dans des sociétés de ressources publiques, incluant des participations de 15,9 % dans Minière Osisko Inc., de 17,9 % dans Métaux Osisko et de 19,9 % dans Ressources Falco Ltée.

Osisko est une société constituée sous le régime des lois de la province de Québec, son siège social étant situé au 1100, avenue des Canadiens-de-Montréal, bureau 300, Montréal (Québec) H3B 2S2.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Redevances Aurifères Osisko Ltée :

Sandeep Singh
Président
Tél. (514) 940-0670
ssingh@osiskogr.com

Notes :

(1) Les onces d’équivalent d’or sont calculées trimestriellement et comprennent les redevances, les flux et les ententes d’écoulement. L’argent (Ag) gagné des redevances et ententes de flux a été converti en onces d’équivalent d’or en multipliant le nombre d’onces d’argent par le prix moyen de l’argent pour la période, puis divisé par le prix moyen de l’or pour la période. Les diamants, les autres métaux et les redevances en espèces ont été convertis en onces d’équivalent d’or en divisant le produit associé par le prix moyen de l’or pour la période. Les ententes d’écoulement ont été converties en utilisant l’équivalent du règlement financier divisé par le prix moyen de l’or pour la période.

Prix moyen des métaux et taux de change

Trois mois terminés
le 31 décembre
Exercices terminés
le 31 décembre
2019 2018 2019 2018
Or(i) 1 481 $ 1 226 $ 1 393 $ 1 268 $
Argent(ii) 17,32 $ 14,54 $ 16,21 $ 15,70 $
Taux de change ($ US/$ CA)(iii) 1,3200 1,3204 1,3269 1,2957

 

(i) Prix pm en dollars américains selon le London Bullion Market Association
(ii) Prix en dollars américains selon le London Bullion Market Association
(iii) Taux quotidien de la Banque du Canada

 

(2) « Bénéfice ajusté » et « Bénéfice ajusté par action de base » ne sont pas des mesures reconnues selon les International Financial Reporting Standards (« IFRS »). Veuillez vous référez aux mesures non conformes aux IFRS fournies dans la section Mesures de la performance financière non conformes aux IFRS du rapport de gestion pour l’exercice terminé le 31 décembre 2019.
(3) La marge monétaire, qui représente les produits moins les coûts des ventes, n’est pas une mesure reconnue selon les IFRS. La Société croit que cette mesure généralement acceptée dans l’industrie fournit une indication réaliste des performances d’opérations et permet une comparaison utile avec ses pairs. Le tableau suivant réconcilie la marge monétaire aux produits et coûts des ventes présentés dans les états consolidés des résultats, et les notes afférentes :

 

(En milliers de dollars) Trois mois terminés
le 31 décembre
  Exercices terminés
le 31 décembre
2019 2018   2019 2018
$ $   $ $
         
Produits 51 032 115 337 392 599 490 472
Moins : produits des droits d’ententes d’écoulement (12 112 ) (84 599 ) (252 477 ) (362 905 )
Produits des droits de redevances et de flux 38 920 30 738 140 122 127 567
Coût des ventes (15 265 ) (86 600 ) (262 881 ) (371 305 )
Moins : coût des ventes des droits d’ententes d’écoulement 11 720 83 659 249 172 357 879
Coût des ventes des droits de redevances et de flux (3 545 ) (2 941 ) (13 709 ) (13 426 )
Produits des droits de redevances et de flux 38 920 30 738 140 122 127 567
Moins : coût des ventes des droits de redevances et de flux (3 545 ) (2 941 ) (13 709 ) (13 426 )
Marge monétaire des droits de redevances et de flux 35 375 27 797   126 413 114 141
           
  90,9 % 90,4  %   90,2  % 89,5 %
           
Produits des droits d’ententes d’écoulement 12 112 84 599 252 477 362 905
Moins : coût des ventes des droits d’ententes d’écoulement (11 720 ) (83 659 ) (249 172 ) (357 879 )
Marge monétaire des droits d’ententes d’écoulement 392 940   3 305 5 026
           
  3,2 % 1,1 %   1,3 % 1,4 %

Énoncés prospectifs

Ce communiqué contient de l’ « information prospective » et des « énoncés prospectifs » (collectivement, les « énoncés prospectifs ») au sens des lois applicables sur les valeurs mobilières canadiennes et du United States Private Securities Litigation Reform Act of 1995. Tous les énoncés dans ce communiqué qui ne sont pas des faits historiques et qui font référence à des événements futurs, des développements ou des performances qu’Osisko prévoit, y compris les attentes de la direction concernant la croissance d’Osisko, les résultats d’exploitation, les estimations des recettes futures, les exigences de capital supplémentaire, les estimations de production, les coûts de production et des revenus, les perspectives et occasions d’affaires sont des énoncés prospectifs. De plus, les énoncés en lien avec les onces d’équivalent d’or sont des énoncés prospectifs, car ils impliquent l’évaluation implicite, fondée sur certaines estimations et hypothèses et aucune assurance ne peut être donnée que les onces d’équivalent d’or seront réalisées. Les énoncés prospectifs sont des énoncés qui ne sont pas des faits historiques et qui peuvent généralement, mais pas forcément, être identifiés par l’emploi de mots comme « est prévu », « prévoit », « planifie », « anticipe », « croit », « a l’intention », « estime », « projette », « potentiel », « échéancier », et autres expressions semblables ou des variations (incluant les variantes négatives de ces mots ou phrases), ou qui peuvent être identifiés par des affirmations à l’effet que certaines actions, événements ou conditions « se produiront », « pourraient » ou « devraient » se produire, incluant notamment, mais sans s’y limiter, le rendement des actifs d’Osisko, l’estimation des onces d’équivalent d’or à recevoir en 2020, que le financement suffisant sera disponible afin de financer les travaux du projet Cariboo, que de la valeur significative sera créée à même le groupe de sociétés du modèle accélérateur et la capacité de saisir des opportunités dans le futur. Bien qu’Osisko soit d’avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs se fondent sur des hypothèses raisonnables, ces énoncés comportent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs et ne garantissent pas les résultats futurs, et les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs. Parmi les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats issus des redevances, flux et ententes d’écoulement d’Osisko diffèrent sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs, citons, mais sans s’y limiter, l’influence des facteurs politiques et économiques incluant notamment les fluctuations des prix des commodités et les fluctuations de la valeur du dollar canadien par rapport au dollar américain; la disponibilité continue de capital et de financement et le marché ou les conditions économiques générales; et les changements réglementaires dans les gouvernements nationaux et locaux, y compris l’octroi des permis et les et les politiques fiscales; qu’Osisko soit ou non déterminée à obtenir le statut de « société d’investissement étrangère passive » (« passive foreign investment company ») (« PFIC ») tel que défini à la section 1297 de la United States Internal Revenue Code de 1986, telle que modifiée; des changements potentiels dans le traitement fiscal canadien des flux de métaux structurés à l’étranger ou d’autres actifs, les litiges concernant tout titre, permis ou licence; les risques et les dangers liés à l’exploration, au développement et à l’exploitation minière sur les propriétés dans lesquelles Osisko détient une redevance, un flux ou d’autres intérêts, y compris, mais sans s’y limiter, des difficultés de développement, d’obtention de permis, d’infrastructures, d’opérations ou d’ordre technique, les conditions géologiques inhabituelles ou imprévues et métallurgiques, des affaissement ou des effondrements de terrains, les inondations et autres catastrophes naturelles ou des troubles civils, des différences de cadence de production, de teneur et d’échéancier par rapport aux estimations des ressources minérales ou aux prévisions de production ou d’autres risques non assurés; des risques reliés aux opportunités d’affaires qui deviennent disponibles et qui sont entreprises par Osisko et l’exercice des droits d’une tierce partie affectant les investissements proposés. Les énoncés prospectifs figurant dans ce communiqué de presse sont basées sur des hypothèses jugées raisonnables par la direction incluant notamment : l’exploitation continue des propriétés dans laquelle Osisko détient une redevance, un flux ou d’autres intérêts par les propriétaires ou les opérateurs de ces propriétés de manière conforme aux pratiques antérieures; l’exactitude des énoncés publiques et de la divulgation faites par les propriétaires ou les opérateurs de ces propriétés sous-jacentes; l’absence de changement défavorable important dans le prix des commodités qui sous-tendent le portefeuille d’actifs; les revenus d’Osisko et les actifs lié au statut PFIC, aucun changement important des politiques fiscales actuelles; aucun changement défavorable à l’égard d’une propriété à l’égard de laquelle Osisko détient une redevance, un flux ou autre intérêt; l’exactitude de la divulgation publique des attentes relatives au développement de propriétés sous-jacentes qui ne sont pas encore en production; et l’absence d’autres facteurs qui pourraient entraîner que les actions, événements ou résultats réels diffèrent de ceux prévus, estimés ou attendus. Toutefois, il n’existe aucune garantie que les énoncés prospectifs s’avéreront exacts, puisque que les résultats réels et événements futurs pourraient différer de façon importante par rapport à ceux anticipés dans ces énoncés prospectifs. Les investisseurs sont mis en garde que les énoncés prospectifs ne sont pas une garantie de performance future. Osisko ne peut assurer les investisseurs que les résultats réels seront conformes à ces énoncés prospectifs et les investisseurs ne devraient pas se fier indûment aux énoncés prospectifs en raison du caractère incertain de ceux-ci.

Pour plus de détails au sujet de ces facteurs et hypothèses ainsi que des autres facteurs et hypothèses qui sous-tendent les énoncés prospectifs émis dans le présent communiqué, se reporter à la section intitulée « Facteurs de risque » de la plus récente notice annuelle d’Osisko déposée auprès des commissions en valeurs mobilières canadiennes, et disponibles en versions électroniques sous le profil de l’émetteur d’Osisko sur SEDAR, au www.sedar.com, et auprès de la Securities and Exchange Commission (« SEC ») aux États-Unis, sur EDGAR, au www.sec.gov. L’information prospective présentée dans le présent communiqué reflète les attentes de la Société au moment de l’émission du présent communiqué et est sujette à changement après cette date. La Société décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser tout énoncé prospectif, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d’événements futurs ou autrement, à l’exception de ce qui est exigé par la loi.

Redevances Aurifères Osisko Ltée
Bilans consolidés
Aux 31 décembre 2019 et 2018
(les montants dans les tableaux sont présentés en milliers de dollars canadiens)

 

  31 décembre 31 décembre
    2019   2018
  $ $
 
Actif
 
Actif courant
 
Trésorerie 108 223 174 265
Placements temporaires 20 704 10 000
Sommes à recevoir 6 330 12 321
Autres actifs 5 172 1 015
140 429 197 601
Actif non courant
Placements dans des entreprises associées 103 640 304 911
Autres placements 67 886 109 603
Droits de redevances, de flux et autres intérêts 1 130 512 1 414 668
Actifs miniers et immobilisations corporelles 343 693 189
Exploration et évaluation 42 949 95 002
Goodwill 111 204 111 204
Autres actifs 6 940 1 468
1 947 253 2 234 646
 
Passif
 
Passif courant
Comptes créditeurs et frais courus 18 772 11 732
Dividendes à payer 7 874 7 779
Provisions et autres passifs 1 289 3 494
27 935 23 005
Passif non courant
 
Dette à long terme 349 042 352 769
Provisions et autres passifs 29 365
Impôts sur le résultat différés 47 465 87 277
453 807 463 051
Capitaux
Capital-actions 1 656 350 1 609 162
Bons de souscription 18 072 30 901
Surplus d’apport 37 642 21 230
Composante capitaux propres des débentures convertibles 17 601 17 601
Cumul des autres éléments du résultat global 13 469 23 499
Bénéfices non répartis (déficit) (249 688 ) 69 202
1 493 446 1 771 595
1 947 253 2 234 646
Redevances Aurifères Osisko Ltée
États consolidés des résultats
Pour les trois mois et les exercices terminés les 31 décembre 2019 et 2018
(les montants dans les tableaux sont présentés en milliers de dollars canadiens, à l’exception des montants par action)

 

  Trois mois terminés le
31 décembre
  Exercices terminés le
31 décembre

  2019 2018   2019   2018
  $ $   $   $
 
 
Produits 51 032   115 337   392 599   490 472
 
Coût des ventes (15 265 ) (86 600 ) (262 881 ) (371 305 )
Épuisement des droits de redevances, de flux et d’autres intérêts (11 843 ) (12 975 ) (47 009 ) (52 612 )
Bénéfice brut 23 924   15 762   82 709   66 555
 
Autres charges d’exploitation  
Générales et administratives (8 648 ) (4 912 ) (23 682 ) (18 156 )
Développement des affaires (1 223 ) (805 ) (6 122 ) (4 525 )
Exploration et évaluation (52 ) (55 ) (191 ) (183 )
Gain à la cession d’un droit de flux et d’une entente d’écoulement 9 094 7 636 9 094
Dépréciation d’actifs (143 876 ) (166 316 ) (243 576 ) (166 316 )
Perte d’exploitation (129 875 )   (147 232 )   (183 226 )   (113 531 )
Produits d’intérêt et de dividendes 1 449 897 4 632 4 756
Charges financières (6 166 ) (6 708 ) (23 548 ) (25 999 )
Gain (perte) de change (755 ) 362 (1 859 ) 454
Quote-part de la perte d’entreprises associées (7 521 ) (2 455 ) (22 209 ) (9 013 )
Autres gains (pertes), nets (nettes) (32 081 ) 1 018 (48 385 ) 2 598
Perte avant les impôts sur le résultat (174 949 )   (154 118 )   (274 595 )   (140 735 )
Recouvrement d’impôts sur le résultat 19 774 40 236 40 400 35 148
Perte nette (155 175 )   (113 882 )   (234 195 )   (105 587 )
 
Perte nette par action              
De base et diluée (1,04 ) (0,73 ) (1,55 ) (0,67 )

 

Redevances Aurifères Osisko Ltée
États consolidés des flux de trésorerie
Pour les trois mois et les exercices terminés les 31 décembre 2019 et 2018
(les montants dans les tableaux sont présentés en milliers de dollars canadiens)

 

  Trois mois terminés le
31 décembre
  Exercices terminés le
31 décembre
  2019   2018   2019   2018
  $     $  
 
Activités d’exploitation
Perte nette (155 175 ) (113 882 ) (234 195 ) (105 587 )
Ajustements pour :
Rémunération fondée sur des actions 2 047 2 241 8 320 5 791
Épuisement et amortissement 12 157 13 020 48 270 52 786
Charges financières 1 870 1 793 7 161 6 864
Gain à la cession d’un droit de flux et d’une entente d’écoulement (9 094 ) (7 636 ) (9 094 )
Dépréciation d’actifs 148 600 166 316 248 300 166 316
Dépréciation de placements dans une entreprise associée 12 500
Quote-part de la perte d’entreprises associées 7 521 2 455 22 209 9 013
Gain net à l’acquisition de placements (378 ) (26 ) (1 006 ) (1 934 )
Perte nette (gain net) à la cession de placements 24 255 27 391 (6 956 )
Perte nette (gain net) découlant de la dilution de placements dans des entreprises associées 3 790 (1 798 ) 3 687 (1 545 )
Variation de la juste valeur d’actifs financiers à la juste valeur par le biais du résultat net (310 ) 806 1 089 7 837
Recouvrement d’impôts sur le résultat différés (19 930 ) (40 454 ) (41 197 ) (35 970 )
Perte de change (gain) 756 (385 ) 1 901 179
Règlement d’unités différées et avec restrictions (30 ) (589 ) (3 117 )
Autres 40 52 173 194
Flux de trésorerie nets liés aux activités d’exploitation avant la variation des éléments hors caisse du fonds de roulement 25 243 21 014 96 378 84 777
Variation des éléments hors caisse du fonds de roulement (8 039 ) (2 455 ) (4 780 ) (2 619 )
Flux de trésorerie nets liés aux activités d’exploitation 17 204 18 559 91 598 82 158
 
Activités d’investissement
Acquisition de placements temporaires (13 753 ) (39 597 ) (10 000 )
Trésorerie acquise par l’acquisition de Barkerville 8 312 8 312
Frais de transaction payés pour l’acquisition de Barkerville (1 513 ) (1 513 )
Acquisition de placements (14 919 ) (9 989 ) (62 815 ) (104 746 )
Produit de la cession de placements 220 130 128 27 043
Acquisition de droits de redevances et de flux (6 344 ) (48 131 ) (77 814 ) (141 101 )
Produits de la cession de droits de redevances et de flux 13 834 159 383 57 016 159 383
Actifs miniers et immobilisations corporelles (5 718 ) (13 ) (6 321 ) (105 )
Crédits d’impôt d’exploration et d’évaluation, nets des dépenses 85 688 166 3 891
Flux de trésorerie nets liés aux activités d’investissement (19 796 ) 101 938 7 562 (65 635 )
 
Activités de financement
Levée d’options d’achat d’actions et actions émises en vertu du régime d’achat d’actions 69 86 21 783 358
Augmentation de la dette à long terme 19 772
Remboursement de la dette à long terme (71 655 ) (30 000 ) (123 475 )
Actions ordinaires acquises et annulées dans le cadre d’un rachat d’actions (129 486 )
Rachat d’actions ordinaires dans le cours normal des activités (1 632 ) (9 257 ) (13 533 ) (31 243 )
Dividendes payés (6 917 ) (6 410 ) (27 455 ) (27 809 )
Autres (2 587 ) (412 ) (2 991 ) (977 )
Flux de trésorerie nets liés aux activités de financement (11 067 ) (87 648 ) (161 910 ) (183 146 )
Augmentation (diminution) de la trésorerie avant l’incidence des variations de taux de change sur la trésorerie (13 659 ) 32 849 (62 750 ) (166 623 )
Incidence des variations de taux de change sur la trésorerie (1 820 ) 4 228 (3 292 ) 7 183
Diminution de la trésorerie (15 479 ) 37 077 (66 042 ) (159 440 )
Trésorerie – début de la période 123 702 137 188 174 265 333 705
Trésorerie – fin de la période 108 223 174 265 108 223 174 265

 

Back to all news