GOLD  $US/OZ $ NYSE:OR  $ TSX:OR    $

Osisko publie de solides résultats financiers pour le premier trimestre de 2021

Flux de trésorerie générés par les activités d’exploitation pour le secteur des redevances et des flux de métaux de 36,7 millions de dollars.

Marge monétaire record de 46,5 millions de dollars

Montréal, 11 mai 2021 – Redevances Aurifères Osisko Ltée (la « Société » ou « Osisko ») (TSX et NYSE : OR) annonce aujourd’hui ses résultats financiers consolidés pour le premier trimestre de 2021. Les montants sont présentés en dollars canadiens, sauf indication contraire.

Faits saillants financiers

  • 19 960 onces d’équivalent d’or1 gagnées (T1 2020 – 18 159 onces d’équivalent d’or)
  • Produits records provenant des redevances et des flux de 49,0 millions de dollars (T1 2020 – 37,8 millions de dollars)
  • Marge monétaire4 de 94 % sur les droits de redevances et flux de métaux (T1 2020 – 91 %);
  • Flux de trésorerie consolidés générés par les activités d’exploitation de 21,3 millions de dollars (T1 2020 – 23,8 millions de dollars)
  • Flux de trésorerie d’opérations pour le secteur des redevances et des flux de métaux2 de 36,7 millions de dollars
  • Flux de trésorerie d’opérations pour le secteur de l’exploration minière et du développement3 (Osisko Développement Corp. – TSX-V : ODV) de (15,4) millions de dollars
  • Bénéfice net attribuable aux actionnaires d’Osisko de 10,6 millions de dollars, ou 0,06 $ par action de base (T1 2020 – perte nette de 13,3 millions de dollars, ou 0,09 $ par action de base)
  • Bénéfice ajusté5 de 18,4 millions de dollars, ou 0,11 $ par action de base3 (T1 2020 – 7,5 millions de dollars, ou 0,05 $ par action de base)
  • Bénéfice ajusté5 pour le secteur des redevances et des flux de métaux de 23,4millions de dollars, ou 0,14 $ par action de base5
  • Perte ajustée5 pour le secteur de l’exploration minière et du développement4 de 5,0millions de dollars, ou 0,03 $ par action de base5

Sandeep Singh, président et chef de la direction d’Osisko, a commenté les activités du premier trimestre de 2021 : « Le premier trimestre a vu notre société générer des marges monétaires records et d’importants flux de trésorerie d’exploitation, une situation enviable dans un contexte où nos actifs en production continuent de performer, d’accroître leur production ou de procéder à des expansions au cours des prochains trimestres. Nous avons également été en mesure, à relativement faible coût, d’acquérir des redevances à moyen et long terme sur des propriétés d’exploration très prometteuses tout en maintenant une approche disciplinée face à la croissance.

Au T1, nous avons aussi progressé dans notre ambition de devenir un leader en matière d’enjeux Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (« ESG ») avec la publication de notre rapport ESG inaugural, et en concluant un investissement et un partenariat stratégique avec Carbon Streaming Corp. Ce partenariat met à profit notre expertise en matière de conventions d’achat de production (flux de métaux) avec comme objectif de financer des projets d’immobilisation qui réduisent l’émission des gaz à effet de serre. »

Faits saillants financiers par secteur opérationnel

(en milliers de dollars, à l’exception des montants par action)

En raison de sa participation de 75 % dans Osisko Développement, les actifs, les passifs, les résultats d’opérations et les flux de trésorerie de la Société consolident les activités d’Osisko Développement et de ses filiales. Le tableau ci-dessous fournit certains faits saillants financiers par secteur opérationnel. Plus d’information par secteur opérationnel peut être trouvée dans les états financiers consolidés et le rapport de gestion pour les trois mois terminés le 31 mars 2021.

  Pour les trois mois terminés le 31 mars
  Redevances

Aurifères Osisko (i)

Osisko Développement(ii) Consolidé
  2021 2020 2021 2020 2021 2020
  $ $ $ $ $ $
Trésorerie

(Au 31 mars 2021 et au 31 décembre 2020) (iii)

119 650 105 097 200 980 197 427 320 630 302 524
Produits 66 923 52 605 66 923 52 605
Marge monétaire (iv) 46 526 35 322 46 526 35 322
Bénéfice brut 34 599 21 622 34 599 21 622
Charges d’exploitation

(G&A, dév. corp. et exploration)

(6 029) (6 217) (5 201) (1 247) (11 230) (7 464)
Bénéfice net (perte nette) 13 464 (12 993) (3 701) (325) 9 763 (13 318)
Bénéfice net (perte nette) par action (v) 0,08 (0,09) (0,02) (0,00) 0,06 (0,09)
Bénéfice ajusté (perte ajustée) (vi) 23 439 9 778 (5 042) (2 231) 18 397 7 547
Bénéfice ajusté (perte ajustée) par action de base (vi) 0,14 0,06 (0,03) (0,01) 0,11 0,05
Flux de trésorerie nets liés aux activités d’exploitation (vii) 36 738 25 736 (9 704) (1 936) 21 324 23 800
Flux de trésorerie nets liés aux activités d’investissement (vii) (13 781) (23 496) (21 708) (15 152) (29 779) (38 648)
Flux de trésorerie nets liés aux activités de financement (7 511) 48 485 35 613 11 882 28 102 60 367
  • Osisko et ses filiales, excluant Osisko Développement et ses filiales. Représente le secteur des redevances, des flux de métaux et d’autres droits.
  • Osisko Développement et ses filiales (activités minières d’Osisko détachées avant la transaction par voie de prise de contrôle inversée complétée le 25 novembre 2020 et qui a créé Osisko Développement). Représente le secteur de l’exploration minière, de l’évaluation et du développement.
  • Au 31 mars 2021 et 30 décembre 2020.
  • La marge monétaire est une mesure de performance financière non conforme aux IFRS et sans définition standard selon les normes IFRS. Elle est calculée en déduisant le coût des ventes des produits. Veuillez consulter les notes à la fin de ce communiqué de presse pour une réconciliation.
  • Attribuable aux actionnaires d’Osisko.
  • Le bénéfice ajusté (perte ajustée) et le bénéfice ajusté (perte ajustée) par action de base sont des mesures de performance financière non conformes aux IFRS et sans définition standard selon les normes IFRS. Veuillez consulter les notes à la fin de ce communiqué de presse pour une réconciliation.
  • Les résultats consolidés sont nets des transactions entre secteurs.

Autres faits saillants

  • Publication du rapport ESG inaugural d’Osisko et engagement envers le Pacte mondial des Nations Unies (« Pacte mondial UN »).
  • Réalisation d’un investissement initial et d’un partenariat stratégique de 3,5 millions de dollars avec Carbon Streaming Corp. afin de promouvoir la séquestration du carbone à l’échelle mondiale et les efforts en matière de biodiversité via des transactions de conventions d’achat de crédits carbone.
  • En février 2021, Osisko a remboursé 50,0 millions de dollars sur une débenture convertible et a prélevé le même montant sur sa facilité de crédit renouvelable, permettant ainsi de réduire les intérêts à payer d’environ 1,5 % par année.
  • En février 2021, Mines Agnico Eagle Ltée (« Agnico Eagle ») et Yamana Gold Inc. (« Yamana ») ont annoncé une décision positive quant à la construction du projet souterrain Odyssey (le « projet Odyssey ») à la mine Canadian Malartic. L’étude économique préliminaire démontre un total de 7,29 millions d’onces en ressources minérales (6,18millions de tonnes à 2,07 g/t Au en ressources indiquées et 75,9 millions de tonnes à 2,82 g/t Au en ressources présumées). Le début de la production souterraine est prévu pour 2023 et devrait s’accroître pour atteindre une moyenne de 545 000 onces d’or par année de 2029 à 2039.
  • Acquisition aux fins d’annulation de 347 400 actions ordinaires pour une somme de 4,5millions de dollars (coût d’acquisition moyen de 12,85 $ par action).
  • En janvier et février 2021, Osisko Développement Corp. (« Osisko Développement ») a conclu un placement privé sans l’entremise d’un courtier pour un produit total brut de 79,8millions de dollars (montant duquel 73,9 millions de dollars ont été reçus en 2020).
  • En mars 2021, Osisko Développement a conclu un placement privé par l’entremise d’un courtier d’actions accréditives pour un produit total brut de 33,6 millions de dollars.
  • Déclaration d’un dividende trimestriel de 0,05 $ par action ordinaire payable le 15 avril 2021 aux actionnaires inscrits aux registres à la fermeture des bureaux le 31 mars 2021.

Mises jour des actifs importants

Progression de la construction du projet souterrain Canadian Malartic

Agnico Eagle et Yamana ont débuté la construction du projet Odyssey à la mine Canadian Malartic. L’étude économique préliminaire publiée sur SEDAR prévoit 545 000 onces d’or par année de 2029 à 2039, prolongeant donc la durée de vie de la mine de notre actif phare pour les prochaines décennies. La rampe et le projet souterrain respectent l’échéancier avec environ 362 mètres linéaires de développement complété au cours du premier trimestre de 2021, atteignant une profondeur de 74 mètres sous la surface. Les travaux de préparation du puits sont en cours et le début de la construction des fondations du chevalement est prévu au cours du deuxième trimestre de 2021.

Sur le projet Odyssey, un trou de forage hors de la maille de 970 mètres a recoupé l’extension Est plongeante de la zone East Gouldie. Ce trou a recoupé 2,7 g/t d’or sur 10,9 mètres, incluant 3,1 g/t d’or sur 7,2 mètres à une profondeur approximative de 1 995 mètres (figure 1). Cette nouvelle intersection est située à l’intérieur des limites de la redevance de 5 % en rendement net de fonderie (« NSR ») et suggère que les ressources minérales actuelles d’East Gouldie pourraient être augmentées de façon importante en profondeur vers l’Est. Le forage est également en cours afin de définir la zone East Gouldie sur Odyssey selon une maille de 75 mètres. Les faits saillants du programme incluent : 6,3 g/t d’or sur 22,6 mètres à une profondeur de 1 482 mètres et 3,7 g/t d’or sur 58,6 mètres à une profondeur de 1 580 mètres.

Osisko détient une redevance de 5 % NSR sur East Gouldie, Odyssey Sud et sur la moitié ouest de East Malartic, et une redevance de 3 % NSR sur Odyssey Nord et sur la moitié Est de East Malartic. Pour de plus amples informations, veuillez vous référer au communiqué de presse d’Agnico Eagle daté du 29 avril 2021 et intitulé « Agnico Eagle Reports First Quarter 2021 Results – Record Quarterly Gold Production; Drilling Identifies Potentially Significant Extension to the East Gouldie Zone at Odyssey; Updated Climate Change Strategy Outlined in 2020 Sustainability Report », déposé sur www.sedar.com.

Figure 1.  Composites des sections longues. Image tirée du communiqué de presse d’Agnico Eagle daté du 29 avril 2021 démontrant les faits saillants d’exploration sur le gîte East Gouldie.

Succès en exploration à Upper Beaver/Kirkland Lake et échéancier de projet

Au cours du premier trimestre de 2021, Agnico Eagle a complété 67 trous de forage (21 014 mètres) sur Upper Beaver, lesquels étaient concentrés sur le forage intercalaire et la conversion de ressources minérales. Les faits saillants du forage incluaient 62,6 g/t d’or (28,1 g/t et plafonné à 90 g/t d’or) et 0,97 % de cuivre sur 16,8 mètres à une profondeur approximative de 1 200 mètres. Il s’agit de la meilleure intersection jamais rapportée sur Upper Beaver. La publication d’une mise à jour du programme de forage est prévue pour le deuxième trimestre de 2021 et une évaluation technique interne du projet doit être complétée vers la fin de 2021.

Le 13 avril 2021, Agnico Eagle a présenté un survol de ses projets au World Gold Forum, incluant le projet Upper Beaver/Kirkland. Les concepts de développement actuels suggèrent une production annuelle de 180-240 koz d’or sur Upper Beaver à un coût de maintien tout compris de 700-750 $ US par once. En fonction de l’échéancier d’obtention des permis, la production pourrait débuter en 2027. Osisko détient une redevance de 2 % NSR sur le projet Kirkland Lake d’Agnico Eagle, lequel comprend Upper Beaver.

https://s21.q4cdn.com/374334112/files/doc_presentations/2021/AEM_World-Gold-Forum-April-13-14-2021.pdf

Progrès d’Osisko Développement

Au premier trimestre de 2021, un total de 48 000 mètres ont été forés dans le cadre du programme d’exploration et de conversion des ressources sur le projet aurifère Cariboo où jusqu’à dix foreuses ont été utilisées. Le forage a confirmé des extensions en profondeur de veines minéralisées et des intersections à haute teneur au sein de l’estimation actuelle des ressources minérales. Les faits saillants de forage incluaient 22,6 g/t d’or sur 7 mètres à Mosquito Creek et 6,97 g/t sur 6,5 mètres à Valley Zone. Pour de plus amples informations, veuillez vous référer au communiqué de presse d’Osisko Développement daté du 27 avril 2021 et intitulé « Osisko Development Intersects 22.76 g/t Gold over 7 Meters and 7.73 g/t Gold over 14 Meters on Island and Cow Deposits Infill and Expansion Drilling », déposé sur www.sedar.com.

Osisko Développement prévoit recevoir les approbations règlementaires afin de débuter le développement d’un accès souterrain nécessaire à un projet d’échantillon en vrac de 10 000 tonnes au cours du deuxième trimestre de 2021. Le permis relatif à l’échantillon en vrac devrait permettre de reproduire les conditions minières propres au projet aurifère Cariboo en procédant au minage de deux chantiers et en traitant le matériel minéralisé à l’aide de trieur de minerai sur le site. De récents essais du trieur de minerai ont démontré une augmentation de la teneur d’alimentation. Un nouveau trieur de minerai a été acquis au dernier trimestre de 2020 et devrait arriver à Wells durant le troisième trimestre de 2021, suivi des travaux de mise en fonction de l’appareil avant la fin de l’année.

La mine Bonanza Ledge II, située sur le projet aurifère Cariboo, a réalisé des progrès importants au premier trimestre. Un empilement de matériel minéralisé a été transporté à l’usine QR. L’usine est en phase de redémarrage suite à sa conversion au procédé de lixiviation au charbon actif (CIL) et à l’amélioration de nombreux systèmes de transport de matériel. La première coulée d’or à Bonanza Ledge II est prévue au T2.

Osisko détient une redevance de 5 % NSR sur la propriété Cariboo, incluant la mine Bonanza Ledge II.

Sur le projet San Antonio situé à Sonora, au Mexique, Osisko Développement a débuté une campagne de forage afin de confirmer et d’accroître le gîte aurifère Sapuchi. La société a également débuté des essais métallurgiques et le design d’ingénierie afin de procéder au traitement du minerai aurifère empilé par l’opérateur précédent.

Osisko Bermuda Limited, une filiale d’Osisko, détient un flux aurifère et argentifère de 15 % sur le projet San Antonio.

Mise à jour de Mantos

Le projet de désengorgement du concentrateur de Mantos Blancos (le « projet Mantos ») a atteint un niveau de réalisation de 79 %, conformément aux attentes. Les principales étapes du projet sont maintenues et la construction devrait être complétée au cours du deuxième trimestre de 2021, tandis que la réalisation totale du projet est prévue pour le quatrième trimestre de 2021.

L’expansion devrait augmenter le débit de l’usine de concentration des sulfures de 4,3 millions de tonnes par année à 7,3 millions de tonnes par année d’ici le quatrième trimestre de 2021, et accroître la durée de vie de la mine jusqu’en 2035. Les livraisons annuelles d’argent affiné à Osisko durant les cinq premières années, suite à la mise en fonction du projet Mantos, devraient s’établir en moyenne à environ 1,2 million d’onces d’argent par année.

Mise à jour de l’ÉÉP sur Windfall

En avril 2021, Minière Osisko inc. (« Minière Osisko ») a publié une mise à jour de l’étude économique préliminaire (« ÉÉP ») pour le projet aurifère Windfall, laquelle estime un taux de rendement interne après impôts de 39 % et une valeur actuelle nette après impôts de 1,5 milliard de dollars, selon un prix de l’or de 1 500 $ US par once. L’ÉÉP souligne une production aurifère moyenne de 238 000 onces par année pendant les 18 années de vie de la mine. Les sept premières années de pleine production généreront une moyenne de 300 000 onces par année à une teneur moyenne diluée de 8,1 g/t Au. Pour de plus amples informations, veuillez vous référer au communiqué de presse de Minière Osisko daté du 7 avril 2021 et intitulé « Osisko Mining Delivers Positive PEA Update for Windfall », déposé sur www.sedar.com.

Minière Osisko a également annoncé qu’elle a placé une commande pour des équipements de broyage et auxiliaires chez FLSmidth pour le projet Windfall. Les unités de broyage ont une capacité de traitement de 3 900 tonnes par jour selon une disponibilité de 92 %. L’équipement doit être livré sur le projet Windfall au cours de la seconde moitié de 2022. L’installation suivra, suite à l’obtention de tous les permis et autorisations. Pour de plus amples informations, veuillez vous référer au communiqué de presse de Minière Osisko daté du 9 mars 2021 et intitulé « Osisko Mining Orders Milling Equipment for Windfall », déposé sur www.sedar.com.

Osisko détient une redevance de 2 % à 3 % NSR sur le projet Windfall.

Plan de production accru sur Eagle

Victoria Gold Inc. (« Victoria Gold ») a annoncé le démarrage du « Project 250 » visant à accroître la production aurifère annuelle moyenne de la mine Eagle à 250 000 onces d’or d’ici 2023. Les deux principales opportunités d’augmenter la production résident dans la récupération de minerai fin issu du circuit de broyage et dans l’ajustement du plan d’empilage saisonnier. Les travaux d’ingénierie préliminaires du Project 250 devraient être complétés au cours de la deuxième moitié de 2021. Pour de plus amples informations, veuillez vous référer au communiqué de presse de Victoria Gold daté du 6 avril 2021 et intitulé « Eagle Gold Mine First Quarter 2021 Operational Highlights », déposé sur www.sedar.com.

Osisko détient une redevance de 5,0 % NSR sur la propriété Dublin Gulch qui inclut toutes les réserves et les ressources de la mine aurifère Eagle, ainsi que les cibles d’exploration Raven, Lynx et Patato Hills.

Conversion de l’entente d’écoulement Parral en flux de métaux

En avril 2021, GoGold Resources Inc. (« GoGold ») et Osisko Bermuda Limited (« Osisko Bermuda »), une filiale d’Osisko, ont conclu une entente visant à convertir l’entente d’écoulement d’or et d’argent actuellement plafonnée sur la mine Parral, en flux aurifère et argentifère couvrant la durée de vie de la mine. Selon les termes du flux, Osisko Bermuda recevra, à compter du 29 avril 2021, 2,4% de l’or et de l’argent produit à partir des empilements de résidus miniers actuellement détenus ou acquis par GoGold, en retour d’un prix de transfert de 30 % du cours de l’or et de l’argent. Osisko ne détient actuellement aucune autre entente d’écoulement sur des actifs en production. Cette conversion optimisera donc dorénavant la production des états financiers d’Osisko propres au secteur des redevances et flux de métaux.

Mise à jour de la construction de Santana

Minera Alamos Inc. (« Minera Alamos ») a indiqué que la production aurifère initiale sur le projet Santana est prévue pour la moitié de l’année. Les activités importantes de construction liées à l’usine de récupération d’or sont dorénavant complétées et la préparation est en cours pour la phase d’essais. Les travaux électriques et de tuyauterie finaux seront complétés simultanément avec d’autres activités sur le site menant au démarrage des opérations minières. La section initiale dédiée à la lixiviation en tas a également été complétée et sera agrandie au moment du début des activités minières. Pour de plus amples informations, veuillez vous référer au communiqué de presse de Minera Alamos daté du 31 mars 2021 et intitulé « Minera Alamos Selects Mining Contractor in Preparation for Start of Mining Operations », déposé sur www.sedar.com.

Osisko détient une redevance de 3,0 % NSR sur le projet Santana.

Bald Mountain déplace ses opérations minières sur des zones de redevances

Kinross Gold Corporation (« Kinross ») prévoit une plus importante production au cours des trois prochaines années sur la zone North de la mine Bald Mountain, dont une importante proportion de cette production sera dorénavant issue des opérations minières sur les gisements Winrock (redevance de 1 % sur les ventes brutes « GSR »), Duke (4 % GSR) et Royale (4 % GSR). Kinross prévoit aussi dépenser 6,5 millions de dollars US à Bald Mountain en 2021 avec une emphase sur le forage des cibles identifiées en 2020 afin d’explorer des gisements de type intrusifs et sédimentaires qui peuvent être potentiellement convertis en ressources minérales dans les années à venir. Des cibles à proximité de la mine sur la zone North de Bald Mountain, telles que Duke, Galaxy, Bida et Royale, doivent être explorées durant l’année 2021. Pour de plus amples informations, veuillez vous référer au communiqué de Kinross daté du 10 février 2021 et intitulé « Kinross provides update on development projects and full-year 2020 exploration results » et la présentation du World Gold Council datée du 17 avril 2021.

Falco met à jour l’étude de faisabilité sur Horne 5

Ressources Falco Ltée (« Falco ») a mis à jour son étude de faisabilité afin de refléter la hausse du cours des commodités et des coûts sur le projet aurifère Horne 5. Les coûts en capital et d’opérations ont été révisés afin de refléter les conditions actuelles du marché liées à l’emploi, l’approvisionnement et les services. À un prix de l’or de 1 600 $ US, la mise à jour de l’étude de faisabilité démontre que le projet Horne 5 générerait une valeur actuelle nette après impôts, à un taux d’actualisation de 5 %, de 761 millions de dollars et un taux de rendement interne après impôts de 18,9 %. Pour de plus amples informations, veuillez vous référer au communiqué de presse de Falco daté du 24 mars 2021 et intitulé « La mise à jour de l’étude de faisabilité confirme la valeur remarquable du projet Horne 5 », déposé sur www.sedar.com.

Osisko détient un flux argentifère sur 90% de l’argent (Ag) produit par le projet Horne 5 dans le futur avec une option d’augmenter le flux à 100 %.

Acquisitions de nouvelles redevances sur Spring Valley, Moonlight et Almaden

En avril 2021, Osisko a complété l’acquisition d’un portefeuille de redevances de deux vendeurs privés, pour une contrepartie en espèces de 26 millions de dollars US, incluant quatre redevances couvrant le projet Spring Valley, comptant plusieurs millions d’onces, situé dans le Pershing County au Nevada. Osisko détient désormais une redevance de 3,0 % NSR sur des claims couvrant le cœur du gîte actuel Spring Valley, une redevance de 2,0 % NSR sur des claims couvrant la partie prometteuse nord-est à haute teneur du gîte Spring Valley et une redevance de 0,5 % NSR couvrant l’ensemble de la propriété Spring Valley. De plus, Osisko a acquis une redevance de 1,0 % NSR sur la propriété d’exploration Moonlight, située immédiatement au nord de Spring Valley, et une redevance de 0,5 % NSR et une entente d’écoulement de 30 % de l’or et de l’argent sur le projet Almaden dans l’ouest de l’Idaho. Pour de plus amples informations, veuillez vous référer au communiqué de presse d’Osisko daté du 12 avril 2021 et intitulé « Osisko annonce les livraisons préliminaires du premier trimestre de 2021 et une entente d’acquisition des redevances de Spring Valley », déposé sur www.sedar.com.

Nouvelle redevance Liontown

En mars 2021, Osisko a acquis une redevance de 0,8 % NSR couvrant trois zones détenues par Red River Resources Limited (« Red River ») dans le Queensland, en Australie, pour la somme de 1,51 million de dollars AU.

Les redevances ont été acquises d’une tierce partie et couvrent les gîtes Liontown et Liontown East, lesquels détiennent des ressources minérales indiquées conformes au JORC 2012 de 1,1 Mt à 8,3 % Éq.Zn et des ressources minérales présumées de 3,1 Mt à 10,2 % Éq.Zn (0,6 % Cu, 1,9 % Pb, 5,9 % Zn, 1,1 g/t Au et 29 g/t Ag). Tout le système de filons comprenant les ressources est ouvert en profondeur et latéralement. Liontown, un gîte polymétallique à haute teneur riche en or, est en voie de de devenir le troisième gisement amené à la production par Red River sur l’ensemble de la propriété Thalanga. Le projet Liontown est situé approximativement à 32 km à vol d’oiseau des opérations Thalanga de Red River et à 107 km par la route.

Au T1 2021, Red River a continué le design de la mine et la mise en place de l’échéancier pour le projet Liontown, lequel consiste en une combinaison de fosse à ciel ouvert et de développement souterrain, et est doté d’une durée de vie de la mine conceptuelle de plus de 10 ans. Pour de plus amples informations, veuillez vous référer au communiqué de presse de Red River daté du 29 avril 2021 et intitulé « Quarterly Activities and Cash Flow Report for the period ending 31 March 2021 », et au communiqué de presse daté du 11 mars 2020 et intitulé « Red River increases Liontown contained gold by 125% ».

La troisième redevance est une licence d’exploration contenant des terrains prometteurs adjacents au projet Thalanga exploré par Red River. Pour de plus amples informations, veuillez vous référer au communiqué de presse de Red River daté du 11 mars 2021 et intitulé « RVR survey targets copper-rich mineralisation at Thalanga ».

Nouvelle redevance dans la ceinture aurifère Vulcan

En mars 2021, Osisko a acquis pour la somme de 1 million de dollars une redevance de 0,5 % NSR sur les propriétés Gold Shear, Eddy, Zinger et Dewdney Trail de PJX Resources Inc.’s (« PJX Resources »). Ces propriétés représentent la position de terrain consolidée la plus importante dans la ceinture aurifère Vulcan, un nouveau camp aurifère potentiel près de Cranbrook, en Colombie-Britannique. La ceinture aurifère Vulcan se situe au sein du district minier de métaux de base Sullivan. Il s’agit d’une zone de 60 km de long par 30 km de large où l’on retrouve de l’or en ruisseau qui a été exploité sous forme de placers aurifères depuis les années 1800. PJX Resources a identifié 16 cibles prioritaires. Pour de plus amples informations, veuillez vous référer au communiqué de presse de PJX Resources daté du 1er mars 2021 et intitulé « Osisko Gold Royalties and PJX Resources Complete Investment Agreement », déposé sur www.sedar.com.

Nouvelle redevance Hidden Valley

En février 2021, Osisko a acquis une redevance de 1,5 % NSR ainsi qu’une participation en actions de 10 % en lien avec le projet Hidden Valley pour la somme de 4,2 millions de dollars US. Hidden Valley est détenue de façon privée et située aux Îles Salomon. La redevance comprend une licence de prospection d’environ 98 km2 qui abrite une imposante cible porphyrique cuivre-or dotée d’affleurements minéralisés et de fortes anomalies dans les sols.

Nouvelle redevance à Rouyn

En avril 2021, Osisko a acquis un portefeuille de redevances NSR variant de 1 % à 2 % de Ressources Falco pour la somme de 0,7 million de dollars. Falco avait acquis le portefeuille de IAMGOLD Corporation en vertu de l’exercice d’un droit de premier refus qu’elle détenait sur ces redevances. Le portefeuille concerne, entre autres, des propriétés comme Flavrian et Camp Central qui sont des propriétés d’exploration situées autour de Horne 5. Le portefeuille de redevances couvre une superficie d’environ 150 km2 et comprend des actifs aurifères et de métaux de base, incluant sur la mine aurifère historique Quesabe.

Résultats d’exploration sur Gold Rock

En mars 2021, Fiore Gold Ltd. (« Fiore Gold ») a annoncé des résultats de son programme de forage d’expansion des ressources minérales et d’exploration sur son projet Gold Rock au Nevada. Les trous au nord de l’enveloppe minéralisée North Pit incluent certaines des intersections ayant les plus hautes teneurs enregistrées à ce jour à Gold Rock, incluant 45,7 mètres à 2,01 g/t d’or dans le trou GR20-110. Fiore Gold prévoit compléter du forage additionnel dans cette zone. Pour de plus amples informations, veuillez vous référer au communiqué de presse de Fiore Gold daté du 30 mars 2021 et intitulé « Fiore Gold Drills 45.7 metres of 2.01g/t Gold and 42.7 metres of 1.17g/t Gold, Continues to Expand Mineralization at its Gold Rock Project, Nevada », déposé sur www.sedar.com.

Osisko détient une redevance de 4 % NSR sur la partie nord de la fosse envisagée à Gold Rock et sur une vaste zone plus au nord qui affiche un potentiel important en exploration.

Mise à jour des ressources à Altar

Osisko détient une redevance de 1 % NSR sur le projet Altar situé dans l’ouest de l’Argentine. Aldebaran Resources Inc. (« Aldebaran ») est en coentreprise avec Sibanye-Stillwater sur la propriété Altar, lui permettant d’obtenir une participation de 80 % en effectuant des dépenses de 55 millions de dollars US. Aldebaran a mis à jour le modèle géologique et a publié une nouvelle estimation des ressources minérales en utilisant un seuil de coupure plus élevé (0,30 % Éq.Cu) établissant les ressources minérales mesurées et indiquées à 1 198 million de tonnes à une teneur de 0,43 % de cuivre, 0,1 g/t d’or et 1 g/t d’argent, et les ressources minérales présumées à 189 millions de tonnes à une teneur de 0,42 % de cuivre, 0,06 g/t d’or et 0,8 g/t d’argent. Une diminution importante de la teneur en arsenic a été observée, principalement en raison de l’isolement des sites géologiques riches en arsenic. Aldebaran exécute actuellement un programme de forage sur Altar, ciblant des extensions plus profondes de minéralisation connue à plus haute teneur. Pour de plus amples informations, veuillez vous référer au communiqué de presse daté du 22 mars 2021 intitulé « Aldebaran Announces Updated Mineral Resource Estimate for the Altar Copper-Gold Project », déposé sur www.sedar.com.

Résultats du T1 2021 et détails de la conférence téléphonique

Conférence téléphonique : Mercredi le 12 mai 2021 à 10h00 HAE
Numéros de téléphone : Sans frais en Amérique du Nord : 1-833-979-2852

Appels internationaux : 236-714-2915

Reprise (disponible jusqu’au 19 mai 2021 à 23h59 HAE) : Sans frais en Amérique du Nord : 1-800-585-8367

Appels internationaux : 416-621-4642

Code d’accès : 6796690

Reprise également disponible sur notre site web au www.osiskogr.com

Assemblée annuelle des actionnaires

La Société tiendra son assemblée annuelle virtuelle 2021 (l’ « assemblée ») le mercredi 12 mai 2021 à 15h30 (heure avancée de l’Est). L’assemblée sera uniquement tenue virtuellement via une retransmission audio en direct au : https://web.lumiagm.com/495445383. Les actionnaires sont priés de voter à l’avance par Internet, télécopieur ou courrier, selon les informations fournies dans les documents relatifs à l’assemblée envoyés aux actionnaires. Des copies de ces documents sont accessibles sur notre site web au http://www.osiskogr.com/aga-2021/.

Personne qualifiée

Le contenu scientifique et technique du présent communiqué a été révisé et approuvé par Guy Desharnais, Ph.D., géo., vice-président, évaluation de projets chez Redevances Aurifères Osisko, et « personne qualifiée » en vertu du Règlement 43-101 sur l’information concernant les projets miniers (le « Règlement 43-101 »).

À propos de Redevances Aurifères Osisko Ltée

Redevances Osisko est une société de redevances intermédiaire de métaux précieux axée sur les Amériques qui a débuté ses activités en juin 2014. Redevances Osisko détient un portefeuille de plus de 150 redevances, flux de métaux et conventions d’achat de la production de métaux précieux. Le portefeuille de Redevances Osisko s’appuie sur son actif clé, une redevance de 5 % NSR sur la mine Canadian Malartic, laquelle est la plus importante mine aurifère au Canada.

Le siège social d’Osisko est situé au 1100, avenue des Canadiens-de-Montréal, bureau 300, Montréal Québec  H3B 2S2.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter Redevances Aurifères Osisko Ltée :
Heather Taylor
Vice-présidente, relations aux investisseurs
Tél. (514) 940-0670 ext. 105
Courriel : htaylor@osiskogr.com

 Notes:

1. Les onces d’équivalent d’or sont calculées trimestriellement et comprennent les redevances, les flux et les ententes d’écoulement. L’argent (Ag) gagné des redevances et ententes de flux a été converti en onces d’équivalent d’or en multipliant le nombre d’onces d’argent par le prix moyen de l’argent pour la période, puis divisé par le prix moyen de l’or pour la période. Les diamants, les autres métaux et les redevances en espèces ont été convertis en onces d’équivalent d’or en divisant le produit associé par le prix moyen de l’or pour la période. Les ententes d’écoulement ont été converties en utilisant l’équivalent du règlement financier divisé par le prix moyen de l’or pour la période.

Prix moyen des métaux et taux de change

Trois mois terminés

le 31 mars

2021 2020
 
Or(1) 1 794 $ 1 583 $
Argent(2) 26,26 $ 16,90 $
Taux de change ($ US/$ CA)(3) 1,2626 1,3449
  • Prix pm en dollars américains selon le London Bullion Market Association
  • Prix en dollars américains selon le London Bullion Market Association
  • Taux quotidien de la Banque du Canada

2. Le secteur opérationnel des redevances et des flux réfère au secteur opérationnel des redevances, des flux de métaux et d’autres droits, ce qui correspond aux activités de Redevances Aurifères Osisko Ltée et ses filiales, excluant Osisko Développement Corp. et ses filiales.

3. Le secteur opérationnel de l’exploration minière et du développement réfère au secteur opérationnel de l’exploration minière, de l’évaluation et du développement, ce qui correspond aux activités d’Osisko Développement Corp. et ses filiales.

4. La marge monétaire, qui représente les produits moins les coûts des ventes, n’est pas une mesure reconnue selon les IFRS. La Société croit que cette mesure généralement acceptée dans l’industrie fournit une indication réaliste des performances d’opérations et permet une comparaison utile avec ses pairs. Le tableau suivant réconcilie la marge monétaire aux produits et coûts des ventes présentés dans les états consolidés des résultats (perte), et les notes afférentes (en milliers de dollars canadiens) :

Trois mois terminés

 le 31 mars

   
2021  2020       
$ $      
           
Produits 66 923 52 605
Moins : produits des droits d’ententes d’écoulement (17 926) (14 771)
Produits des droits de redevances et de flux 48 997 37 834
Coût des ventes (20 397) (17 283)
Moins : coût des ventes des droits d’ententes d’écoulement 17 239 13 922
Coût des ventes des droits de redevances et de flux (3 158) (3 361)
Produits des droits de redevances et de flux 48 997 37 834
Moins : coût des ventes des droits de redevances et de flux (3 158) (3 361)
Marge monétaire des droits de redevances et de flux 45 839  34 473      
           
  94 % 91 %      
           
Produits des droits d’ententes d’écoulement 17 926 14 771
Moins : coût des ventes des droits d’ententes d’écoulement (17 239) (13 922)
Marge monétaire des droits d’ententes d’écoulement 687  849       
           
  4 % 6 %      

5. La Société a inclus certaines mesures non conformes aux IFRS, y compris le « bénéfice ajusté » et le « bénéfice ajusté par action de base » afin d’ajouter de l’information à ses états financiers consolidés, lesquels sont présentés conformément aux IFRS.

La Société croit que ces mesures, ainsi que les mesures déterminées en conformité avec les normes IFRS, permettent aux investisseurs de mieux comprendre et d’évaluer le rendement sous-jacent de la Société. Les mesures non conformes aux IFRS n’ont pas de signification normalisée prescrite en vertu des IFRS et, par conséquent, elles peuvent ne pas être comparables aux mesures similaires employées par d’autres sociétés. Les données visent à fournir de l’information supplémentaire et ne doivent pas être considérées seules ou comme substituts aux mesures de performance préparées en conformité avec les IFRS.

Le « bénéfice ajusté » est défini comme le « bénéfice net (perte) » moins certains éléments : le « gain (la perte) de change », les « dépréciations d’actifs », y compris les dépréciations d’actifs financiers et d’investissements dans des sociétés associées, les « gains (pertes) à la cession d’actifs d’exploration et d’évaluation », le « gain latent (perte latente) sur placements », la « quote-part de la perte d’entreprises associées », la « charge (recouvrement) d’impôts sur le résultat différés » ainsi que d’autres éléments inhabituels comme les frais de transaction.

Le bénéfice ajusté par action de base est obtenu en divisant le « bénéfice ajusté » par le « nombre moyen pondéré d’actions ordinaires en circulation » pour la période.

    Trois mois terminés le 31 mars 2021
      Redevances

Aurifères Osisko (i)

Osisko Développement (ii) Consolidé
(en milliers de dollars canadiens, à l’exception des montants par action) $ $ $
   
Bénéfice net (perte) 13 464 (3 701) 9,763
Ajustements :
Dépréciation de droits de redevances, de flux de métaux et autres intérêts 2 288 2 288
    Dépréciation de placements 2 112 2 112
Perte (gain) de change 29 744 773
Perte latente (gain latent) sur placements 1 389 (1 310) 79
Quote-part de la perte (gain) d’entreprises associées (375) 407 32
    Charge (recouvrement) d’impôts sur le résultat différé 4 532 (1 182) 3 350
Bénéfice ajusté (perte ajustée) 23 439 (5 042) 18 397
Nombre moyen pondéré d’actions ordinaires en

circulation (en milliers)

165 842 165 842 165 842
Bénéfice ajusté (perte ajustée) par action de base 0,14 (0,03) 0,11
  1. Redevances Aurifères Osisko Ltée et ses filiales, excluant Osisko Développement Corp. et ses filiales. Représente le secteur des redevances, des flux de métaux et d’autres droits.
  2. Osisko Développement Corp. et ses filiales. Représente le secteur de l’exploration minière, de l’évaluation et du développement.
    Trois mois terminés le 31 mars 2020
      Redevances

Aurifères Osisko (i)

Osisko Développement (ii) Consolidé
(en milliers de dollars canadiens, à l’exception des montants par action) $ $ $
   
Bénéfice net (perte) (12 993) (325) (13 318)
Ajustements :
Dépréciation de droits de redevances, de flux de métaux et autres intérêts 26 300 26 300
    Dépréciation de placements
Perte (gain) de change (2 101) (2 101)
Perte latente (gain latent)  sur placements 755 (2 290) (1 535)
Quote-part de la perte d’entreprises associées 1 157 559 1 716
    Charge d’impôts sur le résultat différé (3 340) (175) (3 515)
Bénéfice ajusté (perte ajustée) 9 778 (2 231) 7 547
Nombre moyen pondéré d’actions ordinaires en

circulation (en milliers)

155 374 155 374 155 374
Bénéfice ajusté (perte ajustée) par action de base 0,06 (0,01) 0,05
  1.  Redevances Aurifères Osisko ltée et ses filiales, excluant Osisko Développement Corp. et ses filiales. Représente le secteur des redevances, des flux de métaux et d’autres droits.
  2. Osisko Développement Corp. et ses filiales (activités minières détachées d’Osisko avant la transaction par voie de prise de contrôle inversée complétée le 25 novembre 2020 et qui a créé Osisko Développement). Représente le secteur de l’exploration minière, de l’évaluation et du développement.

Énoncés prospectifs

Ce communiqué contient de l’ « information prospective » et des « énoncés prospectifs » (collectivement, les « énoncés prospectifs ») au sens des lois applicables sur les valeurs mobilières canadiennes et du United States Private Securities Litigation Reform Act of 1995. Tous les énoncés dans ce communiqué qui ne sont pas des faits historiques et qui font référence à des événements futurs, des développements ou des performances qu’Osisko prévoit, y compris les attentes de la direction concernant la croissance d’Osisko, les résultats d’exploitation, les estimations des recettes futures, les exigences de capital supplémentaire, les estimations de production, les coûts de production et des revenus, les perspectives et occasions d’affaires sont des énoncés prospectifs. De plus, les énoncés en lien avec les onces d’équivalent d’or, plus particulièrement en ce qui concerne les perspectives pour 2021, sont des énoncés prospectifs, car ils impliquent l’évaluation implicite, fondée sur certaines estimations et hypothèses et aucune assurance ne peut être donnée que les onces d’équivalent d’or seront réalisées. Les énoncés prospectifs sont des énoncés qui ne sont pas des faits historiques et qui peuvent généralement, mais pas forcément, être identifiés par l’emploi de mots comme « est prévu », « prévoit », « planifie », « anticipe », « croit », « a l’intention », « estime », « projette », « potentiel », « échéancier », et autres expressions semblables ou des variations (incluant les variantes négatives de ces mots ou phrases), ou qui peuvent être identifiés par des affirmations à l’effet que certaines actions, événements ou conditions « se produiront », « pourraient » ou « devraient » se produire, incluant notamment, mais sans s’y limiter, le rendement des actifs d’Osisko, la construction et la production dans les délais du projet souterrain Odyssey, le potentiel d’accroître la zone East Gouldie, le développement dans les délais des projets Cariboo et Bonanza Ledge Phase 2 et les résultats des travaux d’exploration, le développement et la construction dans les délais du projet San Antonio, l’accroissement de production à la mine Eagle, les projections émises dans l’ÉÉP ainsi que l’échéancier anticipé pour la réception des permis et des équipements clés pour le projet Windfall, les perspectives de production et les résultats d’exploration sur la propriété Kirkland Lake, la production dans les délais sur le projet Santana de Minera Alamos, les projections de production et d’exploration sur la mine Bald Mountain de Kinross, les projections effectuées dans la mise à jour de l’étude de faisabilité du projet Horne 5, les résultats positifs des autres propriétés sur lesquelles Osisko détient un droit et la capacité de saisir des opportunités dans le futur. Bien qu’Osisko soit d’avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs se fondent sur des hypothèses raisonnables, ces énoncés comportent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs et ne garantissent pas les résultats futurs, et les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs. Parmi les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats issus des redevances, flux et ententes d’écoulement d’Osisko diffèrent sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs, citons, mais sans s’y limiter, les incertitudes liées aux impacts de la COVID-19, l’influence des facteurs politiques et économiques incluant notamment les fluctuations des prix des commodités et les fluctuations de la valeur du dollar canadien par rapport au dollar américain; la disponibilité continue de capital et de financement et le marché ou les conditions économiques générales; et les changements réglementaires dans les gouvernements nationaux et locaux, y compris l’octroi des permis et les et les politiques fiscales; qu’Osisko soit ou non déterminée à obtenir le statut de « société d’investissement étrangère passive » (« passive foreign investment company ») (« PFIC ») tel que défini à la section 1297 de la United States Internal Revenue Code de 1986, telle que modifiée; des changements potentiels dans le traitement fiscal canadien des flux de métaux structurés à l’étranger ou d’autres actifs, les litiges concernant tout titre, permis ou licence; les risques et les dangers liés à l’exploration, au développement et à l’exploitation minière sur les propriétés dans lesquelles Osisko détient une redevance, un flux ou d’autres intérêts, y compris, mais sans s’y limiter, des difficultés de développement, d’obtention de permis, d’infrastructures, d’opérations ou d’ordre technique, les conditions géologiques inhabituelles ou imprévues et métallurgiques, des affaissement ou des effondrements de terrains, les inondations et autres catastrophes naturelles ou des troubles civils, des différences de cadence de production, de teneur et d’échéancier par rapport aux estimations des ressources minérales ou aux prévisions de production ou d’autres risques non assurés; des risques reliés aux opportunités d’affaires qui deviennent disponibles et qui sont entreprises par Osisko et l’exercice des droits d’une tierce partie affectant les investissements proposés. Les énoncés prospectifs figurant dans ce communiqué de presse sont basées sur des hypothèses jugées raisonnables par la direction incluant notamment : l’exploitation continue des propriétés dans laquelle Osisko détient une redevance, un flux ou d’autres intérêts par les propriétaires ou les opérateurs de ces propriétés de manière conforme aux pratiques antérieures; l’exactitude des énoncés publiques et de la divulgation faites par les propriétaires ou les opérateurs de ces propriétés sous-jacentes; l’absence de changement défavorable important dans le prix des commodités qui sous-tendent le portefeuille d’actifs; les revenus d’Osisko et les actifs lié au statut PFIC, aucun changement important des politiques fiscales actuelles; aucun changement défavorable à l’égard d’une propriété à l’égard de laquelle Osisko détient une redevance, un flux ou autre intérêt; l’exactitude de la divulgation publique des attentes relatives au développement de propriétés sous-jacentes qui ne sont pas encore en production; et l’absence d’autres facteurs qui pourraient entraîner que les actions, événements ou résultats réels diffèrent de ceux prévus, estimés ou attendus. Toutefois, il n’existe aucune garantie que les énoncés prospectifs s’avéreront exacts, puisque que les résultats réels et événements futurs pourraient différer de façon importante par rapport à ceux anticipés dans ces énoncés prospectifs. Les investisseurs sont mis en garde que les énoncés prospectifs ne sont pas une garantie de performance future. Osisko ne peut assurer les investisseurs que les résultats réels seront conformes à ces énoncés prospectifs et les investisseurs ne devraient pas se fier indûment aux énoncés prospectifs en raison du caractère incertain de ceux-ci.

Pour plus de détails au sujet de ces facteurs et hypothèses ainsi que des autres facteurs et hypothèses qui sous-tendent les énoncés prospectifs émis dans le présent communiqué, se reporter à la section intitulée « Facteurs de risque » de la plus récente notice annuelle d’Osisko déposée auprès des commissions en valeurs mobilières canadiennes, et disponibles en versions électroniques sous le profil de l’émetteur d’Osisko sur SEDAR, au www.sedar.com, et auprès de la Securities and Exchange Commission (« SEC ») aux États-Unis, sur EDGAR, au www.sec.gov. L’information prospective présentée dans le présent communiqué reflète les attentes de la Société au moment de l’émission du présent communiqué et est sujette à changement après cette date. La Société décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser tout énoncé prospectif, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d’événements futurs ou autrement, à l’exception de ce qui est exigé par la loi.

Back to all news