OR  $US/OZ $ NYSE:OR  $ TSX:OR    $      

Osisko annonce la conclusion d’une entente de facilité de crédit renouvelable de 100 millions $

(Montréal, le 27 novembre 2014) Redevances Aurifères Osisko Ltée (la « Société » ou « Osisko ») (TSX : OR) a le plaisir d’annoncer la conclusion de l’entente de facilité de crédit renouvelable (la « facilité de crédit » ou la « facilité ») de 100 millions $ avec la Banque Nationale du Canada, annoncée précédemment. La facilité de crédit sera utilisée pour des investissements dans l’industrie minière, y compris l’acquisition de redevances et le financement de flux de métaux précieux. La facilité peut être augmentée de 50 millions $ à la demande d’Osisko. La facilité de crédit est garantie par les actifs de la Société et aura un terme de deux ans, qui peut être prolongé d’un an à chaque anniversaire.

Sean Roosen, président du conseil d’administration et chef de la direction d’Osisko, a déclaré: « Nous sommes heureux de pouvoir compter sur la Banque Nationale du Canada à titre de partenaire financier alors que nous sommes à la recherche de nouvelles opportunités d’investissement afin de compléter notre solide base d’actifs. Avec l’ajout de cette facilité de crédit à son bilan solide, Osisko a considérablement amélioré sa flexibilité financière, permettant ainsi de soutenir ses initiatives de croissance dans le futur. »

À propos de Redevances Aurifères Osisko Ltée

Osisko est une société de redevances et de flux aurifères dont l’actif principal est une redevance de 5 % en rendement net de fonderie (« NSR ») sur la mine d’or Canadian Malartic, située à Malartic (Québec). La Société détient également une redevance de 2 % NSR sur les projets d’exploration aurifère Upper Beaver, Kirkland Lake et Hammond Reef, situés dans le nord de l’Ontario. La Société possède des liquidités de plus de 180 millions $ CAD et un portefeuille d’investissements dans des sociétés d’exploration émergentes. Tel qu’annoncé le 17 novembre 2014, Osisko et Virginia ont conclu une entente définitive de regroupement des deux sociétés visant la création d’une nouvelle société de redevances intermédiaire de premier plan, détentrice de deux redevances aurifères de calibre mondial situées au Québec.

Retour vers toutes les nouvelles