OR  $US/OZ $ NYSE:OR  $ TSX:OR    $      

Redevances Aurifères Osisko publie ses résultats du deuxième trimestre

(Montréal, le 31 juillet 2014) Redevances Aurifères Osisko (la « Société » ou « Osisko ») (OR : TSX) a annoncé aujourd’hui un bénéfice net au deuxième trimestre de 1 645 276 000 $ (36,69 $ par action), incluant un gain de 1 647 526 000 $ (36,74 $ par action) des activités abandonnées. Pour l’année en cours, la Société a généré un bénéfice net de 1 669 517 000 $ (37,60 $ par action), incluant un bénéfice net des activités abandonnées de 1 675 263 000 $ (37,73 $ par action).

Base d’établissement

La Société a été formée à la suite de l’entente intervenue entre Corporation Minière Osisko, Mines Agnico Eagle Limitée (« Agnico Eagle ») et Yamana Gold Inc (« Yamana »). Aux fins de la présentation des données financières, la Société est considérée comme une continuation de Corporation Minière Osisko et en date de la clôture de la transaction, tous les actionnaires de cette dernière sont devenus actionnaires de Redevances Aurifères Osisko. Les résultats financiers sont présentés conformément aux Normes internationales d’information financière (International Financial Reporting Standards ou les « IFRS ») et reflètent un regroupement d’actions sur une base 10 : 1 qui a eu lieu le 16 juin 2014. À cette date, la Société a complété une transaction qui s’est soldée par l’acquisition de la majorité de ses actifs par Agnico Eagle et Yamana. Les actionnaires d’Osisko ont reçu la contrepartie suivante de la part d’Agnico Eagle et de Yamana :

  1. 2,09 $ en espèces;
  2. 0,26471 action de Yamana; et
  3. 0,07264 action d’Agnico Eagle.

Osisko a conservé les principaux actifs suivants dans le cadre de la transaction :

  1. 157 millions de dollars en espèces;
  2. Redevance de 5 % sur le rendement net de fonderie (Net Smelter Royalty ou « NSR ») sur la mine Canadian Malartic;
  3. Redevance de 2 % NSR sur les propriétés Upper Beaver et Kirkland Lake;
  4. Redevance de 2 % NSR sur le projet Hammond Reef et les autres projets d’exploration au Canada;
  5. Propriétés d’exploration au Mexique; et
  6. Portefeuille de titres de capitaux propres négociés en bourse dans des sociétés d’exploration.

Pour les activités poursuivies, les résultats financiers proviennent des activités d’exploration au Mexique et aux États-Unis, des fluctuations du portefeuille de titres de capitaux propres détenu, d’une allocation estimative des charges générales et administratives, et des activités internes de Redevances Aurifères Osisko du 16 juin 2014 au 30 juin 2014.

Redevances aurifères Osisko

Durant la période entre le 16 juin et le 30 juin 2014, la Société a :

  1. Reçu 958 onces d’or et 962 onces d’argent conformément aux modalités de l’entente de redevances de Canadian Malartic;
  2. Investi 1,0 million de dollars dans un placement privé dans Nighthawk Gold Corp.;
  3. Continué ses travaux d’exploration de base sur ses propriétés au Mexique.

Le 25 juillet 2014, la Société a annoncé une transaction avec Corporation Minière NioGold visant l’acquisition de 14 000 000 actions accréditives au prix de 0,35 $ l’action, et le paiement de 150 000 $ pour acquérir le droit de rachat de NioGold sur certaines redevances sur ses propriétés. La transaction devrait être clôturée au début du mois d’août 2014.

Sean Roosen, président du conseil et chef de la direction, a commenté les activités du trimestre : « Nous avons connu un trimestre extrêmement actif alors que nous avons négocié et conclu la transaction amicale avec Agnico Eagle et Yamana pour la vente de Corporation Minière Osisko. Nous avons aussi travaillé à mettre sur pied les nouvelles activités de Redevances Aurifères Osisko. Nous disposons d’une plateforme exceptionnelle pour faire croître notre entreprise de redevances grâce à notre actif principal, la redevance de 5 % sur Canadian Malartic. »

Situation financière

La Société a terminé le trimestre avec un bilan solide. Les liquidités totalisent 156,7 millions de dollars et le fonds de roulement net s’élève à 155,6 millions de dollars. La Société est sans dette et n’a aucun contrat de couverture.

Activités abandonnées

Au deuxième trimestre, la production d’or à Canadian Malartic jusqu’au 15 juin 2014 a totalisé 109 425 onces, et 249 454 onces pour l’année en cours. Sous la gouverne de Corporation Minière Osisko, la Société a produit 1,3 million d’onces.

Les activités abandonnées comprennent un gain de 1 744 115 000 $ à la cession réputée des actifs nets de la mine Canadian Malartic et des autres projets d’exploration canadiens.

À propos de Redevances Aurifères Osisko Ltée

Osisko est une société de redevances et de flux aurifères dont l’actif principal est une redevance de 5 % NSR sur la mine d’or Canadian Malartic, située à Malartic (Québec). La Société détient également une redevance de 2 % NSR sur les projets d’exploration aurifère Upper Beaver, Kirkland Lake et Hammond Reef, situés dans le nord de l’Ontario.

Le siège social d’Osisko est situé au 1100 avenue des Canadiens-de-Montréal, bureau 300, Montréal, Québec, H3B 2S2.

Énoncés prospectifs

Certains énoncés compris dans ce communiqué peuvent être considérés comme des « énoncés prospectifs ». Tous les énoncés dans ce communiqué qui ne sont pas des faits historiques et qui font référence à des événements ou des développements qu’Osisko prévoit sont des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont des énoncés qui ne sont pas des faits historiques et qui peuvent généralement, mais pas forcément, être identifiés par l’emploi de mots comme « prévoit », « planifie », « anticipe », « croit », « a l’intention », « estime », « projette », « potentiel », « échéancier », et d’autres expressions semblables, ou des énoncés à l’effet que des événements ou des conditions « se produiront », « pourraient » ou « devraient » se produire, incluant notamment le rendement des actifs d’Osisko et de tous les actifs acquis, le potentiel d’Osisko, la satisfaction des conditions à la clôture des transactions décrites dans les présentes, et la réalisation des avantages attendus dans le cadre des transactions décrites dans les présentes. Bien qu’Osisko soit d’avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs se fondent sur des hypothèses raisonnables, ces énoncés ne garantissent pas les résultats futurs, et les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs. Parmi les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs, citons notamment le prix de l’or, la participation par redevances d’Osisko, l’accès à des consultants d’expérience, les résultats des activités d’exploitation minière, d’exploration et de mise en valeur, avec les opérations minières aux étapes de production et de développement, les risques non assurés, l’évolution de la règlementation, les vices de titres, la disponibilité de la main-d’œuvre, du matériel et de l’équipement, les délais d’obtention des approbations du gouvernement ou de la cour, le rendement réel des installations, de l’équipement et des procédés par rapport aux spécifications et aux attentes, les impacts environnementaux imprévus sur les coûts d’exploitation, le résultat des efforts visant à satisfaire aux conditions, y compris les approbations règlementaires, l’accès soutenu à des capitaux et du financement et la conjoncture économique en général. Ces facteurs sont plus amplement décrits à l’annexe I de la circulaire d’information de la direction de Corporation Minière Osisko qui a créé Osisko, laquelle a été déposée sur SEDAR et fournit également d’autres hypothèses générales en lien avec ces énoncés. Osisko met en garde le lecteur à l’effet que la liste de facteurs importants ci-dessus n’est pas exhaustive. Les investisseurs et les autres lecteurs qui se fondent sur les énoncés prospectifs compris dans les présentes devraient porter une attention particulière aux facteurs mentionnés ci- dessus, ainsi qu’aux incertitudes qu’ils sous-tendent et aux risques qu’ils comportent. Osisko est d’avis que les attentes reflétées dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, mais il n’y a aucune garantie que ces attentes s’avéreront exactes et par conséquent, l’on ne devrait pas se fier indûment aux énoncés prospectifs compris dans ce communiqué. Ces énoncés sont établis en date du présent communiqué de presse. Osisko n’assume aucune obligation d’actualiser publiquement ni de réviser tout énoncé prospectif, que ce soit en raison de nouveaux renseignements, d’événements futurs ou pour toute autre raison, sauf si requis par les lois applicables.

Retour vers toutes les nouvelles