OR  $US/OZ $ NYSE:OR  $ TSX:OR    $      

Redevances Aurifères Osisko annonce l’acquisition de 10% des actions de mines Virginia Inc.

IMPRIMER le fichier pdf

(Montréal, le 25 novembre 2014) Le 24 novembre 2014, Redevances Aurifères Osisko Ltée (la « Société » ou « Osisko ») (OR : TSX) a acquis, par l’entremise de la Bourse de Toronto, une propriété effective de 1 000 000 d’actions ordinaires (« actions de Virginia ») de Mines Virginia Inc. (« Mines Virginia ») (VGQ : TSX) à un prix de 13,00 $ par action de Virginia (l’ « acquisition »). Suite à l’acquisition, Osisko est le propriétaire véritable, compte tenu des 2 387 616 actions de Virginia qu’Osisko a accepté d’acquérir le 16 novembre 2014 (acquisition qui n’est pas encore finalisée), de 3 387 616 actions de Virginia, représentant environ 10,03 % du total des actions émises et en circulation de Virginia.

Osisko a l’intention de conserver les 3 387 616 actions de Virginia pour appuyer la transaction annoncée le 17 novembre 2014 visant le regroupement des sociétés Osisko et Virginia, structurée sous la forme d’un plan d’arrangement, dans le but de créer une nouvelle société de redevances intermédiaire de premier plan, détentrice de deux redevances aurifères de calibre mondial situées au Québec.

Osisko pourra, de temps à autre, accroître ou diminuer sa participation en actions de Virginia en fonction du marché et d’autres conditions. En vertu d’une entente entre Osisko et Virginia, Osisko peut acquérir des actions de Virginia jusqu’à devenir détenteur d’un maximum de 14,9 % des actions émises et en circulation de Virginia, tant que ces achats sont complétés par Osisko directement avec des actionnaires de Virginia par l’entremise de la Bourse de Toronto, ou selon des conditions acceptables pour Virginia, directement avec Virginia.

Une copie de la déclaration selon le système d’alerte est en voie d’être déposée auprès des commissions des valeurs mobilières et peut être obtenue sur SEDAR au www.sedar.com sous le profil d’émetteur de Virginia.

À propos de Redevances Aurifères Osisko Ltée

Osisko est une société de redevances et de flux aurifères dont l’actif principal est une redevance de 5 % en rendement net de fonderie (« NSR ») sur la mine d’or Canadian Malartic, située à Malartic (Québec). La Société détient également une redevance de 2 % NSR sur les projets d’exploration aurifère Upper Beaver, Kirkland Lake et Hammond Reef, situés dans le nord de l’Ontario. La Société possède des liquidités de plus de 150 millions $ CAD et un portefeuille d’investissements dans des sociétés d’exploration émergentes. Tel qu’annoncé le 17 novembre 2014, Osisko et Virginia ont conclu une entente définitive de regroupement des deux sociétés visant la création d’une nouvelle société de redevances intermédiaire de premier plan, détentrice de deux redevances aurifères de calibre mondial situées au Québec.

Le siège social d’Osisko est situé au 1100 avenue des Canadiens-de-Montréal, bureau 300, Montréal, Québec, H3B 2S2.

Énoncés prospectifs

Certains énoncés compris dans ce communiqué peuvent être considérés comme des « énoncés prospectifs ». Tous les énoncés dans ce communiqué qui ne sont pas des faits historiques et qui font référence à des événements ou des développements qu’Osisko prévoit, sont des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont des énoncés qui ne sont pas des faits historiques et qui peuvent généralement, mais pas forcément, être identifiés par l’emploi de mots comme « prévoit », « planifie », « anticipe », « croit », « a l’intention », « estime », « projette », « potentiel », « échéancier », et autres expressions semblables ou des variations (incluant les variantes négatives), ou des énoncés à l’effet que des événements ou des conditions « se produiront », « pourraient » ou « devraient » se produire, aux questions relatives à l’acquisition, la transaction annoncée le 17 novembre 2014 visant le regroupement d’Osisko et Virginia, et la capacité d’Osisko d’acquérir ou de disposer des actions de Virginia. Bien qu’Osisko soit d’avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs se fondent sur des hypothèses raisonnables, ces énoncés ne garantissent pas les résultats futurs, et les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs. Parmi les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs, citons notamment les prix du marché, la disponibilité continue de capital et de financement et le marché ou les conditions économiques générales, les conditions du marché ou des affaires, les impacts environnementaux imprévus sur les activités minières, le cours de l’or, le droit de redevance d’Osisko, les résultats des opérations minières, des risques non garantis et modifications de la réglementation. Ces facteurs sont élaborés plus en détails à l’annexe I de la circulaire d’information de la direction de Corporation Minière Osisko qui a créé Osisko et fournit également d’autres hypothèses générales en lien avec ces énoncés, laquelle a été déposée sur SEDAR sous le profil d’émetteur de Corporation Canadian Malartic (anciennement : Corporation Minière Osisko). Osisko met en garde le lecteur à l’effet que la liste de facteurs importants ci-dessus n’est pas exhaustive. Les investisseurs et les autres lecteurs qui se fondent sur les énoncés prospectifs compris dans les présentes devraient porter une attention particulière aux facteurs mentionnés ci-dessus, ainsi qu’aux incertitudes qu’ils sous-tendent et aux risques qu’ils comportent. Osisko est d’avis que les attentes reflétées dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, mais il n’y a aucune garantie que ces attentes s’avéreront exactes et par conséquent, l’on ne devrait pas se fier indûment aux énoncés prospectifs compris dans ce communiqué. Ces énoncés sont établis en date du présent communiqué de presse. Osisko n’assume aucune obligation d’actualiser publiquement ni de réviser tout énoncé prospectif, que ce soit en raison de nouveaux renseignements, d’événements futurs ou pour toute autre raison, sauf si requis par les lois applicables.

Retour vers toutes les nouvelles