GOLD  $US/OZ $ NYSE:OR  $ TSX:OR    $      

Redevances Aurifères Osisko annonce la vente de sa participation dans Labrador Iron Ore Royalty Corporation


MONTREAL, QUEBEC–(Marketwired – 9 jan. 2017) – Redevances Aurifères Osisko Ltée (la « Société » ou « Osisko ») (TSX:OR)(NYSE:OR) a le plaisir d’annoncer qu’elle a vendu sa participation de 9,8 % dans Labrador Iron Ore Royalty Corporation (« LIORC ») pour un produit de 113,4 millions de dollars.

L’investissement a été effectué au cours de la première moitié de 2015. Grâce à son investissement, Osisko a gagné 10,7 millions de dollars en revenus de dividendes non imposables et a généré un gain de 7,7 millions de dollars à la vente de ses actions.

Sean Roosen, président du conseil d’administration et chef de la direction, a commenté : « Nous sommes très heureux du retour de 17,4 %(1) réalisé sur l’investissement dans LIORC. La vente de notre investissement nous permet de rechercher des opportunités de croissance dans le secteur des métaux précieux. »

À propos de Redevances Aurifères Osisko Ltée

Redevances Aurifères Osisko est une société de redevances intermédiaire de métaux précieux axée sur les Amériques ayant débuté ses activités en juin 2014. La Société détient plus de 50 redevances, incluant une redevance de 5 % NSR sur la mine Canadian Malartic (Canada) et une redevance de 2,0-3,5 % NSR sur la mine Éléonore (Canada). La Société détient également un portefeuille d’investissements dans des sociétés publiques, incluant des participations de 13,6 % dans Minière Osisko inc., 14,2 % dans Ressources Falco ltée et 17,4 % dans Barkerville Gold Mines Ltd.

Le siège social d’Osisko est situé au 1100, avenue des Canadiens-de-Montréal, bureau 300, Montréal, Québec, H3B 2S2.

Énoncés prospectifs

Certains énoncés compris dans ce communiqué peuvent être considérés comme des « énoncés prospectifs ». Tous les énoncés dans ce communiqué qui ne sont pas des faits historiques et qui font référence à des événements futurs, des développements ou des performances qu’Osisko prévoit, y compris les attentes de la direction concernant la croissance d’Osisko, les résultats d’exploitation, les estimations des recettes futures, les exigences de capital supplémentaire, l’estimation des réserves minières et des ressources minérales, les estimations de production, les coûts de production et des revenus, la demande future et les prix des produits de base, les perspectives et occasions d’affaires sont des énoncés prospectifs. En outre, les énoncés prospectifs (y compris les données figurant dans les tableaux) sur les réserves et les ressources et les onces d’or équivalent sont des énoncés prospectifs, car ils impliquent l’évaluation implicite, fondée sur certaines estimations et hypothèses et aucune assurance ne peut être donnée que les estimations seront réalisées. Les énoncés prospectifs sont des énoncés qui ne sont pas des faits historiques et qui peuvent généralement, mais pas forcément, être identifiés par l’emploi de mots comme « prévoit », « planifie », « anticipe », « croit », « a l’intention », « estime », « projette », « potentiel », « échéancier », et autres expressions semblables ou des variations (incluant les variantes négatives), ou des énoncés à l’effet que des événements ou des conditions « se produiront », « pourraient » ou « devraient » se produire, incluant, mais sans s’y limiter, la performance des actifs d’Osisko.
Bien qu’Osisko soit d’avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs se fondent sur des hypothèses raisonnables, ces énoncés comportent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs et ne garantissent pas les résultats futurs, et les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs. Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs incluent, sans s’y limiter : la fluctuations des prix des commodités qui sous-tendent les redevances détenues par Osisko (or et argent); les fluctuations de la valeur du dollar canadien par rapport au dollar américain; les changements réglementaires dans les gouvernements nationaux et locaux, y compris les régimes d’octroi des permis et les politiques fiscales; la règlementation et les développements politiques ou économiques dans les juridictions où sont situées les propriétés dans lesquelles Osisko détient une redevance ou autre intérêt ou par l’entremise desquelles ils sont détenus; les risques liés aux exploitants des propriétés dans lesquelles Osisko détient une redevance; l’influence des évolutions macroéconomiques; les opportunités d’affaires qui deviennent disponibles, ou sont poursuivies par Osisko; la disponibilité continue de capital et de financement et le marché ou les conditions économiques générales; les litiges concernant tout titre, permis ou licence liés à des intérêts sur l’une des propriétés dans laquelle Osisko détient une redevance ou un autre droit; des difficultés relatives au développement, à l’obtention de permis, aux l’infrastructure, à l’exploitation ou aux aspects techniques sur l’une des propriétés dans laquelle Osisko détient une redevance ou un autre droit; des différences dans la cadence et l’échéancier de production par rapport aux estimations de ressources ou aux prévisions de production faites par les exploitants des propriétés dans laquelle Osisko détient une redevance ou un autre droit; les risques et les dangers liés à l’exploration, au développement et à l’exploitation minière sur l’une des propriétés dans laquelle Osisko détient une redevance ou d’autres intérêts, y compris, mais sans s’y limiter, les conditions géologiques inhabituelles ou imprévues et métallurgiques, des affaissement ou des effondrements de terrains, les inondations et autres catastrophes naturelles ou des troubles civils ou d’autres risques non assurés.
Les énoncés prospectifs figurant dans ce communiqué de presse sont basées sur des hypothèses jugées raisonnables par la direction incluant, mais sans s’y limiter : l’exploitation continue des propriétés dans laquelle Osisko détient une redevance ou d’autres intérêts par les propriétaires ou les opérateurs de ces propriétés de manière conforme aux pratiques antérieures; l’exactitude des énoncés publics et de la divulgation faite par les propriétaires ou les opérateurs de ces propriétés sous-jacentes; l’absence de changement défavorable important dans le prix des commodités qui sous-tendent le portefeuille d’actifs; aucun changement défavorable à l’égard d’une propriété à l’égard de laquelle Osisko détient une redevance ou autre intérêt; l’exactitude de la divulgation publique des attentes relatives au développement de propriétés sous-jacentes qui ne sont pas encore en production; et l’absence d’autres facteurs qui pourraient entraîner que les actions, événements ou résultats réels diffèrent de ceux prévus, estimés ou attendus.

Pour plus de détails au sujet de ces facteurs et hypothèses ainsi que des autres facteurs et hypothèses qui sous-tendent les énoncés prospectifs émis dans le présent communiqué, se reporter à la section intitulée « Facteurs de risque » de la plus récente notice annuelle d’Osisko déposée auprès des commissions en valeurs mobilières canadiennes, et disponibles en versions électroniques sous le profil de l’émetteur d’Osisko sur SEDAR, au www.sedar.com et auprès de la Securities and Exchange Commission (« SEC ») aux États-Unis, sur EDGAR, au www.sec.gov. L’information prospective présentée dans le présent communiqué reflète les attentes de la Société au moment de l’émission du présent communiqué et est sujette à changement après cette date. La Société décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser tout énoncé prospectif, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d’événements futurs ou autrement, à l’exception de ce qui est exigé par la loi.

(1) Le retour total sur investissement est une mesure de performance financière non conforme aux IFRS qui n’a aucune définition standard selon les normes IFRS. Le calcul du retour total sur investissement est la somme des gains en capital et des dividendes, divisée par le coût de l’investissement et représente le retour reçu durant la durée totale de l’investissement.




Redevances Aurifères Osisko Ltée
Vincent Metcalfe
Vice-président, relations aux investisseurs
(514) 940-0670
vmetcalfe@osiskogr.com

Redevances Aurifères Osisko Ltée
Joseph de la Plante
Vice-président, développement corporatif
(514) 940-0670
jdelaplante@osiskogr.com

Back to all news